Interview écrite

22 janvier 2020
Posté par
digitale@edilivre.com

Rencontre avec Sara Abinan, auteur de « Les jumelles se détestent »

Présentez-nous votre ouvrage 

Les jumelles se détestent est un mini-roman qui met en évidence une autre vision des relations familiales, plus précisément le lien entre jumelles. Le stéréotype est que des jumelles sont toujours unies et traversent les difficultés ensemble. Mon livre raconte le contraire de cette idée à travers une histoire de jeunesse remplie de rebondissements. Peu à peu le lecteur observe un lien censé être super fort se dégrader au fil des situations.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

J’ai toujours aimé écrire et ce livre fait partie des premières histoires que j’ai composées. Avant d’écrire, je ne sais pas moi-même ce que contiendra l’histoire. Cependant, dès que je commence à écrire le récit se forme et les idées apparaissent.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

Mon livre s’adresse à tout le monde (12 ans et plus). Si vous êtes passionné par la lecture, cette histoire pleine de rebondissements vont vous ravir.Si vous aimez lire mais les œuvres trop volumineuses ne sont pas votre tasse de thé, « Les jumelles se détestent » est parfait pour vous. C’est une histoire courte mais captivante.Peu importe le lecteur, j’ai écrit ce mini-roman pour partager une histoire, des émotions avec lui.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Jumelles ou pas, une chose est sûre : un humain en colère agit en se foutant des conséquences. Cependant, Il vaut mieux agir avec discernement si l’on veut éviter des enchaînements perpétuels de vengeance.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Je puisse mon inspiration dans la vie en général. Peu importe ce que j’écris, l’idée principale est un aspect du monde et des relations qui le régisse.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Je pense publier un autre mini-roman qui met cette fois-ci l’accent sur deux personnes très proches qui ne perçoivent pas la relation qu’elles entretiennent de la même manière. Je pense également à écrire des romans plus volumineux, j’y travaille.

Un dernier mot pour les lecteurs ? 

J’aime écrire, c’est vraiment plus qu’une passion c’est une manière pour moi de communiquer alors j’espère que vous aimerez mes romans. J’espère également que vous ressentirez chacune des émotions que je souhaite transmettre à travers « Les jumelles se détestent ».