Interview écrite


21 septembre 2016
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Rubenia Timmerman, auteur de « Au-delà »

Rubenia_Timmerman_EdilivreOù habitez-vous ?
J’habite à Bruxelles. Vous savez, la capitale du pays du chocolat et de la bande dessinée, où se trouvent l’Atomium et le fameux Manneken Pis.

Présentez-nous votre ouvrage
« Au-delà » est en fait né d’un rêve, lorsque j’étais à l’université. J’avais déjà écrit quelques histoires, mais cela ne me semblait pas assez bon. Puis je me suis réveillée un matin avec cette idée. Et je me suis mise à l’écrire. Il aura fallu plus de dix ans de travail pour le finaliser.
L’histoire raconte celle de Gabriel, un jeune homme un peu particulier, à qui deux anges vont demander de l’aide. Une menace plane sur le monde et il est le Sauveur. Pour pouvoir remplir sa mission, il doit se rendre au Paradis et en Enfer. Il y fera des rencontres qui l’aideront à mieux se connaître, à évoluer, à mûrir. Je vous laisse découvrir la suite.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
« Pourquoi pas ? » aurais-je surtout envie de répondre. J’ai toujours aimé écrire. J’ai toujours voulu écrire. Depuis que j’ai appris à lire et écrire à l’école primaire, je n’ai pas cessé de griffonner, de commencer des récits ou d’en imaginer. J’ai aussi tenu un journal intime durant des années.
Ecrire, c’est d’une part un moyen de canaliser mon imagination débordante, et c’est d’autre part une activité qui m’apaise, qui permet de remettre certaines choses à leur place, de recadrer la réalité.
Ce roman constitue un projet sur lequel je travaille depuis très longtemps, entre mes études et mon travail. Il fallait que je le mène jusqu’au bout. Et je suis ravie d’y être enfin arrivée. Je voudrais d’ailleurs remercier toutes les personnes qui m’ont soutenue, encouragée et poussée toujours plus loin.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Aux jeunes et moins jeunes adultes qui aiment s’évader grâce à la lecture.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Lorsqu’on fait un choix, il faut l’assumer jusqu’au bout. La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille : il faut apprendre à être fort pour affronter les difficultés qui se dressent sur notre route. Tout le monde trouve sa voie, son équilibre d’une manière ou d’une autre, tôt ou tard. En tout cas, je l’espère et le souhaite à tout le monde.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Partout : dans les livres, à la télévision, dans bande dessinée et mangas, mon entourage, les inconnus que je croise tous les jours, mes rêves, ma propre vie, mon expérience, mes voyages, le dessin, etc.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Continuer à écrire. Je travaille déjà sur un deuxième roman. Pas plus à terre à terre, mais tout de même plus ancré dans le sol que dans les airs.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
J’espère que vous prendrez autant de plaisir à voyager avec Gabriel que j’en ai eu à créer son personnage et ses péripéties.