Interview écrite


17 février 2015
Posté par
Flora

Rencontre avec Roseline N’Kezabahizi, auteur de «Destins liés»

Roseline_N_Kezabahizi_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
«Destins liés» est une œuvre sentimentale pleine d’émotions et de rebondissements. C’est mon livre de cœur, en ce sens que j’y ai mis toutes mes émotions, au point de créer un épilogue en deux phases tant j’avais du mal à arrêter d’écrire.
Mon livre de cœur (mon préféré), raconte l’histoire de deux jeunes personnes, Erik et Héliana, qui ont été marqués par les mauvais actes commis par leurs parents par le passé.
Dans sa quête de vengeance contre Felipe Cipriano, le père d’Erik, Héliana se rendra à Bogota, la capitale de la Colombie, et subira le coup du destin en perdant la mémoire, suite à une bagarre où elle s’interposera entre un lascar et une jeune fille de bonne famille, Florencia. De cela, découlera un faux et usage de faux car Florencia et son père, lui attribueront une fausse identité et feront d’elle la demi-sœur aînée de Florencia et le plus célèbre mannequin du pays. Elle rencontrera par la suite, Erik, un homme blessé moralement, qui lui proposera d’être sa maîtresse en contrepartie d’une vie à l’abri de tout souci financier. Mais Héliana saura lui montrer le chemin de l’amour véritable. Alors qu’ils seront sur le point de franchir le cap du mariage, sa mémoire lui reviendra et elle saura que son fiancé n’est autre que le fils de son pire ennemi, Felipe, l’homme qui a détruit sa vie et celle de son père. Un roman palpitant et plein de sensations fortes traitant de deux destins entièrement liés.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Mon but en écrivant ce livre, était d’emmener tout un chacun, à éteindre en nous, l’esprit de vengeance et à choisir la voie du pardon, car seul Dieu peut rendre justice. Aussi, j’ai voulu prôner la puissance de l’amour, ce sentiment noble qui rend les choses impossibles, possibles et inviter les femmes à lutter pour leur dignité afin que les hommes leurs vouent plus de respect. À vous messieurs (surtout les nantis), j’ai voulu attirer votre attention pour que vous sachiez que tout l’or du monde ne peut pas acheter l’amour et la fidélité d’une femme. Seul le respect et l’amour véritable peuvent vous combler en vous donnant une femme vertueuse, aimante et fidèle.

D’où vous vient cette passion pour les romans sentimentaux ?
Ma passion pour les romans sentimentaux remonte à l’époque où j’intégrais un internat pour les études secondaires. Je remarquais tellement de méchanceté autour de moi que je décidai de me consacrer à diffuser beaucoup d’amour autour de moi, et ce, par le canal de l’écriture sentimentale et la lecture de livres traitant de ce sujet. J’aime la beauté, j’aime la gaieté, j’aime donc l’amour.

Comment avez-vous su décrire les troubles de quelqu’un souffrant d’amnésie ?
J’ai approché un neurochirurgien et un psychologue afin d’avoir de plus amples informations sur l’amnésie, afin que l’histoire que j’ai raconté, ait plus de crédibilité.

Auriez-vous pardonné Felipe Cipriano, l’homme qui a détruit la vie d’Héliana et de son père ?
Oui, je lui aurai pardonné car nous faisons tous des erreurs et il n’y a rien de plus beau que de voir une personne se repentir du mal qu’elle a causé. Comment lui refuser le pardon ? Ce serait se dénaturer soi-même.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Mon ouvrage s’adresse aux amoureux de la lecture sentimentale à rebondissements, dont l’âge se situe dans l’intervalle de 17 ans à plus…

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Destins liés est un livre éducatif, qui fait étalage de la force de caractère dont une femme doit se vêtir afin que le sexe opposé lui voue le respect, et du pouvoir de l’amour, du pardon et de l’effet destructeur de l’esprit de vengeance.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
J’ai voulu à travers cette œuvre, montrer la puissance de l’amour et faire comprendre à tous que quelques soient les situations désastreuses que nous rencontrons sur le chemin de notre vie, nous n’avons aucunement le droit de nous faire justice. La vengeance appartient à Dieu. Ses voies ne sont pas les nôtres. Nous devons toujours choisir la bonne part en pardonnant. Toujours pardonner et remplir son cœur d’amour, voici le secret du bonheur et de la réussite.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Mon inspiration est innée. Il me suffit de m’asseoir confortablement dans un fauteuil ou une chaise pour que les idées me viennent à l’esprit.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je projette d’agrandir ma collection de romans sentimentaux intitulée « Rosedeslynes » en publiant d’autres livres à l’eau de rose, jusqu’à atteindre une vingtaine si Dieu me le permet. J’y travaille et j’espère que mes histoires inspireront un jour des réalisateurs ou des producteurs à faire d’elles, des feuilletons télévisés.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
La collection  » Rosedeslynes » est née pour tous les amoureux de la littérature sentimentale. Après « Amour impossible », je vous avais promis 2 autres ouvrages que sont « Destins liés » et « Le prix à payer ». Ils ont vu le jour. J’ose croire que vous vous les approprierez après ma première œuvre et que je pourrais connaître vos impressions. Les 3 livres sont disponibles et n’attendent que vous. Ne vous en privez pas ! Vous ne serez pas déçus. Merci à Edilivre pour avoir cru en moi et m’avoir donné la possibilité de réaliser mon rêve d’écrivaine. Merci à mes fans pour le soutien sans faille que vous m’apportez. Je vous aime et il me tarde d’échanger avec vous sur mon blog et sur ma page Facebook  ou sur mon Twitter.
À très bientôt.