Interview écrite


21 novembre 2012
Posté par
Flora

Rencontre avec Rayan Ouellet, auteur de  » Libérer ses démons  »

Rayan Ouellet Libérer ses démons est votre premier ouvrage. Pouvez-vous nous le présenter ?
Libérer ses démons est un ouvrage autobiographique où je livre un témoignage sur les débuts de ma vie d’adulte qui ont été très difficiles, mais aussi un retour en arrière sur la fin de mon adolescence où j’ai découvert mon homosexualité, je livre entre autre ma première histoire d’amour très douloureuse, quelques mésaventures en tant qu’homosexuel, et je rends également hommage tout au long de cet ouvrage à mon compagnon actuel avec qui j’ai trouvé un certain équilibre et qui me permet aujourd’hui d’être en paix avec mon passé. Le roman a également une partie un peu plus sociale où de par mon expérience personnelle j’appelle à la discussion sur des sujets tels que la première fois, mais aussi sur le milieu gay.

Qu’est qui vous a influencé à livrer votre témoignage ?
Ecrire Libérer ses démons a été pour moi une véritable thérapie. Je ressentais le besoin de me libérer définitivement d’un passé dont je me sentais prisonnier. J’ai voulu extérioriser tout cela et me libérer d’où le titre de l’ouvrage. J’ai voulu livrer une partie de ma vie, sans tabou et gêne en ayant pris du recul par rapport à toute ses choses dont j’ai longtemps souffert et qui m’ont fait ressentir tant de honte, et dont moi-même je culpabilisais bien que ce n’est pas moi qui est fait du mal, mais que l’on m’a fait du mal. Enfin c’est aussi mon compagnon avec qui je suis pacsé aujourd’hui qui a été ma plus grande inspiration. C’est également pour lui que j’ai écrit cet ouvrage pour lui livrer en toute transparence mon passé ce qui n’est pas toujours facile à faire.

Pourquoi avoir choisi l’écriture comme moyen d’expression ?
Je me suis rendu compte que je me livre plus facilement sur des choses difficiles à l’écrit que de vive voix. Et c’est le cas concernant mon passé lorsqu’il me faut en parler, en particulier à mon compagnon même si j’ai beaucoup communiqué avec lui à ce sujet, il y a des choses que l’on a du mal à expliquer même à son conjoint. Ecrire libérer ses démons c’est un peu comme si je lui écrivais une longue lettre, que je me mettais à nu devant lui pour atteindre une certaine sérénité.

Souhaitez-vous délivrer un message à travers ce livre ?
Tout à fait, Libérer ses démons outre me libérer, a pour but d’aider des personnes qui auront vécus des choses similaires à mon histoire, d’aider des homosexuels qui auraient du mal à s’assumer de le faire en toute sérénité, que même si le malheureux hasard vous fait un jour rencontrer la mauvaise personne qui vous blesse profondément, une autre vous attend quelque part et sera vous rendre heureux et vous guérir de vos blessures. Et surtout quoi qu’il arrive dans votre vie, il faut se battre pour s’en sortir et surtout restez vous-même

Quels sont les livres qui vous ont le plus apportés ?
Je n’ai pas de titre qui me viennent  à l’esprit, mais c’est surtout les livres autobiographiques et témoignages qui m’inspirent.

Quel serait le plus beau compliment qu’un lecteur puisse vous faire ?
Votre livre m’a aidé et m’a fait du bien. Je me suis reconnu en vous et votre courage m’en a donné aussi.

Avez-vous un second ouvrage en perspective ?
Tout à fait, je travaille actuellement sur un nouveau projet de fiction cette fois ci, qui traite sur des points sociaux à savoir les enfants vivants dans un climat familial violent où règne alcool et drogue. Je vais également traiter de la prostitution. Je me sers donc de ces sujets pour écrire un roman de fiction qui sera le prochain manuscrit que je présenterais à Edilivre très prochainement.