Interview écrite


18 septembre 2013
Posté par
Flora

Rencontre avec Philippe Mary, auteur de  » L’énigme du canal « 

Philippe_Mary_EdilivrePouvez vous nous introduire, en quelques mots, votre ouvrage ?
Il s’agit de mon premier roman. C’est une histoire qui commence en 1953 par le meurtre de Willy, un batelier hollandais amant de Mado qui est elle-même l’épouse de Jeannot, un autre batelier. Ceci se déroule sur le canal de Roubaix et, cinquante ans après, Willy va revenir hanter un photographe, Alexandre, afin de lui demander qu’on lui rende justice. Ce dernier, aidé de son ami le commissaire, Bébert pour les intimes, va s’efforcer de lui obéir. L’enquête qui va suivre sera émaillée de beaucoup d’humour, de surnaturel et d’horreur avec une pointe d’érotisme et aussi de tendresse. Les personnages sont fictifs mais les lieux sont réels ainsi que certaines situations. C’est un roman volontairement court afin de lui garder un rythme agréable.

Quelles ont été vos sources d’inspiration pour écrire ce livre ?
La première source fut une expérience vécue personnellement lors d’une nuit très spéciale ainsi que quelques moments de ma vie que j’ai romancés et transposés.

L’imagination est-elle un élément indispensable à l’écriture ?
Tout dépend de ce qu’on veut écrire évidemment mais pour un roman cela me paraît primordial !

Pensez-vous que la personnalité de l’auteur transparaît dans son style d’écriture ?
J’en suis persuadé. Chaque auteur a son style et c’est cela qui fait qu’on reconnaît son œuvre sans hésitation. Personnellement, je me sens incapable d’écrire un roman où il n’y aurait aucun trait d’humour même dans les situations les plus critiques.

Pourquoi avoir choisi de transporter vos lecteurs dans l’univers des bateliers ?
Je me suis beaucoup battu pour conserver le canal de Roubaix que l’on voulait transformer en voie rapide. Ce combat m’a amené à m’intéresser à la batellerie et j’y ai découvert un monde passionnant. Les bateliers sont des gens agréables et souvent très ouverts. Ils ont, pour la plupart, beaucoup voyagé et beaucoup observé, c’est un univers lent mais solide.

Quels sont vos projets d’écriture ?
J’ai actuellement un deuxième roman en phase d’écriture. Il se déroulera lui aussi sur deux époques. Il nous ramènera à la guerre de 39/40 et fera la part belle à beaucoup de faits historiques. J’espère pouvoir le publier en fin d’année mais c’est un travail difficile et pourtant passionnant.

Souhaitez-vous publier une deuxième fois chez Edilivre ?
Oui. J’ai trouvé chez Edilivre une bonne écoute, des contacts agréables et réactifs et des collègues auteurs dont certains deviendront sûrement des amis.

Un dernier mot pour vos lecteurs ?
Les lecteurs que j’ai rencontrés ont beaucoup apprécié mon premier roman et je voudrais les remercier de leurs encouragements. Je m’efforce d’écrire le prochain le plus vite possible afin de satisfaire ceux qui me l’ont déjà réclamé ! Merci de leur confiance !

Please specify an ID for your product or products.