Toute notre actualité


Actualité Edilivre


20 juin 2019
Posté par
Éditions Edilivre

Rencontre avec Phil Chris Jr MBABI ESSOLO, auteur du livre « le statut du Contribuable vérifié au Cameroun »


 

Présentez-nous votre ouvrage.

C’est un essai qui fait valoir le statut du contribuable en période de contrôle fiscal et la relation qu’il entretien avec le fisc. Il porte sur les mesures entreprises par l’Etat Camerounais pour mobiliser les recettes fiscales tout en respectant les droits des contribuables ; ce qui n’est pas toujours le cas dans la pratique. Il est aussi un outil de propositions de solutions pour permettre au fisc d’améliorer sa relation avec le contribuable et par là son rendement dans la collecte de l’impôt.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

J’aime l’idée de parler du statut du contribuable, car dans le contexte Africain et Camerounais en particulier, la doctrine en cette matière est presque inexistante, donc ce livre vient ainsi la compléter afin d’édifier les générations présentes et futures qui voudront écumer la question du statut du contribuable vérifié en période de contrôle au Cameroun.

 

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

Il n’existe pas une cible particulière en matière fiscale car tout le monde étant appelé à payer ses impôts en tant que particulier, et ou entreprises etc…Cet ouvrage pourra leur être utile et leur donnera une vision globale du contribuable surtout lorsqu’il est en période de contrôle.
Il s’adresse aux professionnels de la chose fiscale, chefs d’entreprises, comptables, particuliers, chercheurs, étudiants(en Droit, Droit des Affaires, Fiscalité etc…), profanes ; car comme on le sait tous, il y’a deux choses auxquelles on ne peut échapper : l’impôt et la mort.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

A travers cet ouvrage, nous voulons démontrer à l’Administration Fiscale Camerounaise, qu’il est possible de mobiliser de façon efficace les recettes fiscales, sans toutefois heurter les droits reconnus au contribuable, et cela peut passer juste par l’amélioration de leur relation, et surtout du service rendu à l’usager.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Un peu partout. J’observe la scène politique de mon pays, et aussi l’évolution de la fiscalité en Afrique et dans le monde, il suffit d’un changement ou d’une innovation et c’est parti.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Pour le moment je réfléchi, je n’ai rien de prévu. Je n’ai jamais rien de tracé et prédéfini jusqu’à ce que vienne le déclic.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Vous savez tous que la production intellectuelle est ardue, mais malgré tout elle aide à faire bouger les lignes ; soutenir un auteur en achetant son livre, c’est contribuer à faire exister une personne. MERCI