Rencontre avec Pascal Diehl pour l’ensemble de ses oeuvres

Pascal_Diehl_EdilivrePrésentez-nous vos ouvrages en quelques mots ?
Ce sont des histoires de séries policières toutes imaginatives avec quelques touches de réalité.

Pourquoi avoir écrit ces livres ?
Par hasard, j’ai commencé un soir par écrire une petite histoire sur ma demi-sœur et j’ai découvert que je pouvais écrire sans difficultés ; Alors j’ai écrit mon premier roman d’essais «  et si c’était lui » et j’ai continué… Depuis je n’arrête pas et je peux terminer un roman en deux mois.

A quel lecteur s’adresse vos ouvrages ?
A des lecteurs qui se découragent lorsqu’ils ouvrent un livre de cinq cent pages et qui s’arrêtent à cinquante. A des lecteurs qui n’ont pas besoin de dictionnaire auprès d’eux pour comprendre les mots que j’emploie. Bref a des personnes qui ont envie de passer un moment avec une intrigue qui ne dépasse pas cent cinquante pages.

Quelles sont les principales qualités de vos livres ?
La simplicité de lecture. Je fais souvent en sorte que dès le début le lecteur s’engage dans l’histoire et cherche à en connaître la fin.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers vos ouvrages ?
Aucun si ce n’est que beaucoup de gens pourraient en faire autant voir mieux… Il faut oser… Pour moi cela me donne beaucoup de plaisir. Je n’écrit que depuis deux ans.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Dans mon quotidien, à tout moment, dans n’importe quelle circonstance, j’observe et tout d’un coup sans trop chercher j’ai de l’inspiration pour une histoire.

Quels sont vos lecteurs de référence ?
Désolé mais ce serai prétentieux d’en citer, je ne lis pas…

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
J’ai beaucoup de projets. J’ai un roman qui est terminé « un crime peut en cacher un autre » je dois le corriger, j’ai commencé une histoire « Anna » qui est en fait la vie de ma mère. J’ai en cours un roman « Le temps passé » qui est une histoire policière (un crime maquillé en suicide… Quarante ans après à la suite de la projection d’un film super 8 numérisé de ma jeunesse, je mène une enquête avec des amis pour retrouver l’assassin d’une amie…l’assassin passera devant un tribunal très particulier…).

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Si vous voulez vous évader un moment sans que cela ne dure trop longtemps, allez-y…Bonne lecture… Et si vous pouvez me faire parvenir vos critiques je suis preneur.