Interview écrite


Ophelia_Callens_Edilivre
29 juillet 2015
Posté par
Edilivre

Rencontre avec Ophélia Callens, auteur de « Piece Of Art »

Ophelia_Callens_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
« Piece Of Art » est rédigé en Anglais. L’histoire se déroule à Londres et est essentiellement basée sur le personnage principal Emily et la vision qu’elle a d’elle-même et du monde qui l’entoure. Elle est persuadée que l’alcoolisme de sa mère cache des secrets bien plus importants et même si elle souhaite protéger sa famille, elle est rapidement dépassée par les événements. Elle tente de s’exprimer à travers l’art, mais elle apprend vite que même la vérité peut être peinte sous un mensonge.

 Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Je n’avais pas vraiment d’idée précise lorsque j’ai commencé à écrire ce roman. Je me suis en quelque sorte glissée dans la peau d’Emily et sa personnalité s’est formée d’elle-même.   À partir de ce moment-là j’ai commencé à écrire plusieurs textes et j’ai vite réalisé que l’histoire que j’avais écrite défendait plusieurs valeurs qui m’étaient chères comme la famille, le soutien ou encore le pardon et qu’elle reprenait des thèmes qui se rapprochaient étrangement de ma vie. J’ai donc continué à écrire du point de vue d’Emily dans l’intention de faire justice à certaines valeurs et certains personnages. C’était vraiment important pour moi.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
 Je pense qu’il s’adresse davantage aux lecteurs qui sont intéressés par les thrillers psychologiques, peu importe leur âge. Mon roman est essentiellement centré sur l’esprit des personnages, l’action est également importante mais je dirai qu’elle est secondaire. Plus on avance dans l’histoire et plus le degré de folie  augmente. Il s’agit d’une sorte de bataille contradictoire entre Emily et son propre esprit.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Je pense que le message principal est clairement cité dans le livre lorsque Chace, l’un des personnages dit « Inner strength can be found within all of us, we just need a little push to reach it. » qui peut être traduit par « Nous possédons tous une force intérieure, parfois il suffit d’un peu d’aide pour la trouver. » L’empathie et le soutien sont vraiment des valeurs essentielles dans la vie, nous avons tous besoin d’un entourage près à nous soutenir dans la vie, quels que soient les chemins qu’on emprunte. Parfois on doit se contraindre à demander de l’aide, et comme Chace l’explique, cela ne nous rend pas faibles, mais Humains.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Le plus souvent je suis inspirée par du piano, les mélodies me plongent dans l’ambiance, j’écoute les mêmes morceaux en boucle dès que je commence à écrire. Il m’arrive aussi d’être inspirée par des événements de la vie quotidienne, que ce soit un voyage en train ou un cours de littérature. Pour être honnête je suis très inspirée en période d’examens à l’université. Je passe plus de temps à noter mes idées qu’à répondre aux sujets. Je pense que le silence peut être une vraie source d’inspiration, on est confronté à ses propres pensées et on peut prendre le temps de se concentrer.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
J’ai terminé le deuxième tome qui termine les aventures d’Emily, je pense l’envoyer à Edilivre très bientôt. J’ai également écrit un deuxième roman « If We Ever » dont la mise en page est sur le point de commencer; je travaille actuellement sur la suite de ce livre. Je n’ai pas vraiment de projets futurs, je me laisse guider par mon imagination. Je n’ai qu’une certitude, j’ai toujours aimé écrire et je n’arrêterai jamais. L’écriture est bien plus qu’un passe-temps, c’est une partie de ma personnalité impossible à enterrer.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
J’espère sincèrement qu’ils apprécieront mes personnages autant que moi et qu’ils prendront plaisir à découvrir ce roman.  Écrire est une chose, mais être capable de partager des émotions au travers des mots c’est bien plus profond, et j’espère que ce roman sera capable de les émouvoir.