Interview écrite


Norbet_Mugisho_Edilivre
20 juillet 2015
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Norbert Mugisho, auteur de «Sur le pas de l’escargotière»

Norbet_Mugisho_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
L’ouvrage « Sur le pas de l’escargotière » est un recueil de poèmes qui traite de tous sentiments confondus que nous vivons jour à près jour. Ces sentiments vécus se résument dans le contexte actuel que notre continent noir traverse jour après jour tout en imitant la marche de l’escargot !!

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Le pourquoi d’avoir écrit  ce livre, n’est rien d’autre que de me débarrasser des chaînes qui étaient en moi. Les chaînes dont je parle ici sont des catastrophes que mon cœur parcourt sans fins. Pour me libérer, il fallait que je fasse le mieux de mes inspirations « Sur le pas de l’escargotière ».

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Quand on écrit, il y a toujours eu  la cible, on n’écrit pas pour soi ; sinon on n’est pas écrivain !! L’ouvrage Sur le pas de l’escargotière s’adresse à tous les passionnés de la littérature, à  ceux qui ont toujours eu besoin d’écouter les poètes, les messagers de tous les temps. Bref, j’adresse mon ouvrage à toute l’humanité entière !!!!

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Le grand message que j’ai voulu transmettre, c’est juste un message de paix, un message d’espoir quelles que soient des malheureuses situations que notre continent noir traverse. Une manière aussi de dire aux jeunes de pouvoir mettre de côté des antivaleurs et bousculer de ce fait la conscience juvénile !

Où puisez-vous votre inspiration ?
Les écrivains puisent leurs inspirations n’importent où !! Tout ce que je vis, les situations dans lesquelles je vis, les personnes avec qui nous vivons, les lieux dans lesquels je vis sont pour moi une source d’inspiration extraordinaire !

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Trop jeune, ambitieux dans la littérature, nous avons des projets ! Des grands projets demandant d’énormes sacrifices. D’où le côté financier semble être le tout premier élément pour contraindre nos projets. Nous devons toujours travailler fort pour essayer de donner le meilleur de nous-mêmes. Écrire, écrire et toujours écrire…..!!!

Un dernier mot pour les lecteurs ?
À tous ceux qui auront la chance de nous découvrir à travers cet ouvrage qui caractérise ainsi notre première entrée sur la scène littéraire, de pouvoir lire avec plus d’attention cette œuvre poétique et en tirer chacun une leçon !