Rencontre avec Nora Sudynès, auteure de  » Narcose dans le grand Bleu « 

Nora_Sudynès_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
« Narcose dans le grand bleu » est une histoire d’amour, l’histoire de Félix et Nina qui se rencontrent sur les plages du Lavandou. Félix, idéaliste et passionné d’écologie et de plongée, est un fervent défenseur de l’écosystème…Tâche bien difficile dans une société polluée par l’industrie et le nucléaire et rongée par le capitalisme et le profit.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Je suis à la fois inquiète et indignée par l’attitude de l’homme qui galvaude toutes les valeurs, qu’elles soient écologiques ou autres. Dans ce roman, j’ai voulu dénoncer l’incommensurable inertie de notre société dont la seule valeur est la satisfaction immédiate et le Profit. Enfin, j’insiste sur le mal-être des jeunes qui ont du mal à trouver une harmonie avec ce monde dans lequel ils vivent.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Ce livre s’adresse à tout un chacun : chaque citoyen est concerné par la problématique. Mais ce roman vise surtout à conscientiser les jeunes générations : puissent-ils galvaniser leur énergie à redresser la barque qui nous mène à vau-l’eau !

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Même si ce roman traite de problèmes graves, c’est avant tout une histoire d’amour. Je pense que l’écriture est suffisamment fluide et accessible au commun des mortels. Il aborde plusieurs thématiques susceptibles de monopoliser et d’intéresser le lecteur.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
SOS… La Terre est en danger ! Cette vacuité jamais comblée par l’homme va-t-elle continuer à pousser celui-ci à consommer encore et encore ?

Où puisez-vous votre inspiration ?
Les voyages de vacances sont une de mes sources d’inspiration : après chaque périple, je me concocte un petit documentaire détaillé…une manière de ne rien perdre de ce j’ai vu, vécu et entendu. Je trouve également des sujets qui m’interpellent via l’actualité diffusée par les médias.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Mes cogitations mentales ont fait germer un nouveau projet de roman… Je voudrais parler du quotidien des gens qui travaillent dans un funérarium et écrire un livre amusant, plein d’humour et d’empathie en dépit de la gravité du sujet qu’est la mort.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Je pense aux jeunes qui ont bien du mal à se forger une place dans la société actuelle. Je leur lance ce message : galvanisez votre énergie pour entretenir les vraies valeurs de la vie et surtout, ne galvaudez jamais l’Amour.