Rencontre avec Noel Sarrazin, auteur de  » La pierre bleue « 

Noel_Sarrazin_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
« La pierre bleue » est un roman qui se situe sur deux époques singulières, les années 30 et le XIXème siècle. Cet ouvrage est majeur car il est la genèse des expéditions de mon héros Alexander Khann. Alexander est un jeune reporter de notre temps au caractère affirmé. Le destin lui a tracé une route atypique en ayant l’opportunité de voyager dans des temps anciens. S’accrochant à des chimères, il côtoiera le bonheur autant que la douleur car la fiction se confondra aux faits réels et historiques. Ayant trouvé un compagnon de voyage, Alexander résoudra avec lui une mystérieuse affaire d’un saphir royal dérobé en 1792. Tout au long de ses aventures épicées par des femmes machiavéliques, sa seule maîtresse restera toujours l’aventure, bien que ses yeux gris clairs attirent les jolies femmes…

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Différents métiers ont jalonné mon parcours et j’ai senti que le temps était venu pour moi de me lancer dans un autre challenge. J’ai donc décidé de me consacrer totalement à l’écriture. Mes expériences m’ont apporté cette volonté afin d’influencer mes écrits en sachant que mon âme d’enfant perdure à travers ces événements, comme un explorateur avide de découvertes.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
« La pierre bleue » est un roman d’aventures qui s’adresse à tout public, il n’y a pas d’âge pour rêver !… Comme le disait si bien Hergé : « de 7 à 77 ans ! »

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
La facilité de le lire grâce à un langage à la portée de tout le monde. De détramatiser par la dérision et l’humour le quotidien en découpant mes textes comme une BD ou un film. 
Le fait de faire vivre à mon héros des événements historiques permet également de découvrir des épisodes souvent inconnus ou oubliés car notre notre vie actuelle est issue de notre Histoire.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Celui de se dire que la destinée est une longue suite d’événements qui peuvent se modifier si l’on ose s’engager à les assurer au gré des ses choix personnels. 
Mon héros, jeune et impulsif, se heurtera à ces choix et il en retirera un savoir qui le conduira à une richesse si intense qu’il bouleversera la sagesse de son existence.
Ce point de vue très imagé reflète précisément mon parcours et je souhaite qu’il puisse inspirer d’autres personnes.

Où puisez-vous votre inspiration ?
La richesse de l’actualité est une source inépuisable d’idées. Je suis très observateur et j’arrive à piquer les faits insolites du quotidien. Il y a également la connaissance justement par les livres et bien évidemment mon vécu. J’adapte tous ces éléments avec dérision et un humour parfois caustique qui sont indispensables au rythme de mon histoire.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Entreprendre une série à suivre après la genèse de ce premier livre. La suite des aventures d’Alexander est en finition, elle verra le jour en 2014. Avec ce deuxième roman débutera de curieuses aventures qui le conduiront dans une histoire peu rationnelle où l’amour, l’argent et les manigances des jolies femmes n’épargneront personne autour de lui en le faisant tourner en bourrique ! Je souhaiterais pouvoir en éditer deux par an, j’ai l’inspiration pour cela et mon héros le désire également !

Un dernier mot pour les lecteurs ?
J’espère sensibiliser les lecteurs par mon imaginaire. Alexander est donc prêt à poursuivre sa destinée à long terme si vous lui accordez sa chance…