Toute notre actualité


Non classé


1 août 2016
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Ninos Ezéchias Ngouama, auteur de « Eglise, Influence Ta Nation »

Ninos_Ezechias_Ngouama_EdilivreOù habitez-vous ?
Je suis du Congo-Brazzaville, j’habite plus précisément dans la région du Kouilou dans la ville de Pointe-Noire.

Présentez-nous votre ouvrage.
Je voudrais d’abord dire merci à EDILIVRE, pour la parution avec impact de mes livres en France, en Suisse, en Belgique, à Pointe-Noire, en Amérique et ailleurs, et la facilité à s’en procurer. Et pour cela ce 30 Juillet 2016 à Pointe Noire dans ma ville, j’invite toute la population à célébrer avec moi la parution de mes livres.
J’habite une société dans laquelle le  bien et le mal se côtoient quotidiennement. : L’Eglise a démissionné de mission salvatrice que lui a confiée son propriétaire. L’Eglise est tellement absente que sa contribution pour le maintien de l’équilibre social n’existe plus. D’où mon inspiration : « Eglise, Influence Ta Nation ».
Ce livre d’initiation à la spiritualité profonde et au leadership d’intégrité est une invitation à changer le monde, et à se livrer à l’initiation. « Eglise, Influence Ta Nation » répond aussi à l’appel de l’autre de devenir un manager soucieux de son semblant. Ce livre parle essentiellement de l’Eglise et explique clairement comment un humain peut cesser de vivre une vie ordinaire pour le surnaturel au quotidien.
Ce livre est le résumé de la vie avec Dieu et l’étude de son environnement en tant que chrétien. Jésus disait : « Sans moi vous ne pouvez rien faire ». Il ne limitait pas cela à la simple et seule organisation ecclésiastique, mais il parlait de tout ce qui concourt au bien de l’homme et à tous les niveaux d’organisations. Dieu est l’inspirateur de tout.
A travers ce livre je montre qu’en s’écartant de Dieu, on épouse une voie de perturbation permanente, on traverse les tribulations, on inaugure les crises.  Je montre à travers mes livres que L’Eglise est la voie d’expression de Dieu, puisque nous sommes l’Eglise.
« Eglise, Influence Ta Nation » est séparé en deux parties :
– L’Eglise face aux défis des derniers temps
– Maintenant ou plus jamais !
Dans la première partie, je me suis concentré à parler essentiellement de la marche de cette Eglise depuis les apôtres à aujourd’hui. Cette longue marche qui l’a changée de démarche. Elle se conforme et se plait à vivre comme si elle n’a aucune promesse d’être enlevée. J’ai voulu présenter dans cette première partie à travers ses 6 chapitres, la responsabilité de l’homme sur la terre.
Dans la deuxième partie, je me suis évertué à proposer des réponses aux questions qui fourmillent dans mon esprit. Il faut que nous arrivions à tisser le monde comme une toile d’araignée, afin de hisser le niveau de vie de l’homme sur terre.  Que le rythme du monde devienne semblable à un son de musique classique ou semblable à l’ambiance dans un culte chrétien, au cours duquel, les rouges, les blancs, les noirs, les jaunes vont se réunir autour de la table du Seigneur pour prendre la sainte scène. Sans tenir compte des origines de chacun, tous mangent le corps et boivent le sang du Seigneur.
Le monde peut alors vivre la scène sainte en politique, en économie, en partage d’égalités…
« Eglise, influence ta nation », est un réservoir de connaissances, c’est là le creuset où l’on peut puiser l’excellence pour des meilleures expériences.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Parce que les espoirs des peuples s’écroulent ! Parce que l’on pense que l’Eglise dérange ! Pour que nous tournions courageusement nos cœurs vers Jésus ! Afin de promouvoir les valeurs christiques ! Pour qu’un jour, les armes soient changées en un bonjour ! Pour faire précéder l’autorité de Dieu dans les cœurs des hommes et des femmes de ma génération ! Le monde est enflammé, le faible cherche la protection…
J’ai écrit ce livre pour répondre à toutes ces formes  d’injustices sociales qui gagnent le terrain. A ces hommes qui font de l’être humain une bête de sang, et qui transforment les autres continents en champs de batailles pour tester les armes merveilleusement perfectionnées.
J’ai écrit pour dénoncer les systèmes machiavéliques des dirigeants qui promettent et ne réalisent pas.
J’ai écrit pour  changer les mentalités du peuple et renforcer avec mes mots la lutte contre les antivaleurs. Pour mettre fin au règne des ténèbres qui couvre la terre et l’obscurité le peuple. J’ai écrit pour dévoiler le mal, les secrets des séculiers et j’ai pensé faire appel à l’homme de bien qui a disparu ainsi dans le pays.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Ce livre s’adresse aux sept milliards de voisins. Il s’adresse à ceux qui doivent changer pour bouger les choses qui ne changent pas depuis longtemps. A ceux qui côtoient l’alphabet français  et qui l’utilisent.
Il s’adresse  à ceux qui sont abattus, désespérés, ceux qui croupissent sous le poids d’une douleur quelconque.
Il s’adresse aux changeurs des destins, aux leaders et managers du troisième millénaire. Aux lecteurs avisés et même non avisés.
Il s’adresse à tous ceux qui veulent un monde nouveau, la paix, l’harmonie, la justice et le respect des droits des autres.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
D’abord un message de réveil, et d’espoir :
-Un message d’espoir aux victimes des guerres et des attentats.
-Un message d’espoir à tous ces malades de cœurs, de corps, d’âmes et d’esprits.
-Un message d’espoir à ceux qui sentent que la vie leurs croisent les bras et ne veut plus les sourire.
-Un message d’espoir et d’espérance à ceux qui vivent dans les pays riches mais qui souffrent et ne profitent pas de cette richesse.
-Un message d’espoir à ceux qui vivent dans les pays des dictateurs.
Un message d’espoir et d’espérance à tous ceux qui ont reçu Jésus-Christ dans leur vie comme leur Seigneur et Sauveur personnel et qui attendent avec patience son retour pour une vie éternelle réelle.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Mon environnement, des recherches sociologiques et aussi de nombreux témoignages des fideles qui sont déçus par le comportement des hommes de Dieu sont mes sources d’inspiration.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Jusque là j’ai déjà écrit 27 Livres, 3 Livres déjà publiés et 8 vont paraitre cette année. Je continuerai d’écrire sans arrêt jusqu’au jour où la lumière du soleil s’éteindra sur mon papier, et je continuerai à publier avec le concours de mon éditeur.
Aussi je souhaiterais devenir fonctionnaire de l’Unesco afin qu’un jour ma pensée entre dans le dictionnaire. Je souhaiterai éditer et promouvoir les œuvres des autres auteurs dans mon continent.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
La plus grande crainte d’un écrivain, c’est d’affronter un papier vierge. Mais dès lors qu’il a vaincu cette étape, il espère enfin être lu par tous. Merci pour tout votre soutien parce que vous êtes ma source d’inspiration. Sans lecteur, il n’y aurait pas d’écrivain.
J’espère qu’ayant lu mon livre jusqu’à la fin, une phrase qui a retenu votre aimable attention.  Je vous demande humblement, de m’aider à faire la promotion de mes livres et du message qui a retenu votre attention. Je vous invite tous au le Prochain salon du livre de Paris et de Bruxelles, j’ai hâte de vous serrer la main et de vous dédicacer  de ma main gauche votre livre.
Je reste ouvert et libre pour tout échange.
Merci et à très bientôt !