Interview écrite


17 août 2016
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Nathan Rousseau, auteur de « Théo »

Nathan_Rousseau_EdilivreOù habitez-vous ?
J’habite en région Hauts-de-France, plus simplement dans le Nord. Je fais des études théâtrales au conservatoire nationale de Lille.

Présentez-nous votre ouvrage.
Mon ouvrage est un médicament, du sparadrap à appliquer sur les maux. Théo est un jeune adolescent qui se cherche, comme tous les adolescents. Je parle, à travers la vie de Théo, des différents problèmes que l’on peut rencontrer durant l’adolescence. Pour guérir, le héro de mon histoire écrit tous les soirs, des mots et des maux. Théo, un peu comme moi il faut l’avouer, est freiné par une certaine phobie sociale.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
J’ai beaucoup souffert durant mon adolescence, j’avais besoin de partager, d’écrire, d’expliquer certaines choses. Même si ce roman n’est pas une autobiographie, Théo me ressemble énormément. Quand je l’ai commencé il y a quatre ans, j’avais juste envie de souffler, respirer un peu. Mais au final, j’ai fini par ressentir le besoin de créer une sorte d’appel, du style : « vous n’êtes pas seul ».

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
TOUT LE MONDE, vraiment.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
 Il n’y a pas vraiment de message dans mon livre. Il y a surtout une envie de partage et de soutien. J’ai voulu transmettre un point de vue.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Dans la musique, principalement le jazz qui est pour moi une réelle source d’inspiration. Je suis quelqu’un de très mélancolique, une bête à chagrin.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
J’ai énormément de projets d’écriture, des centaines d’histoires qui se bousculent dans ma tête. J’ai vraiment envie de raconter la fabuleuse histoire de ma grand mère, je sais que cela lui ferait vraiment plaisir. Je suis un passionné de poésie (plus particulièrement de SLAM). L’écriture d’un ouvrage de poésies à chanter/parler ne va pas tarder.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Ne rien faire c’est se laisser mourir sans exister.
Vous pouvez me retrouver sur ma chaîne Youtube Bonjour Le Monde :
https://www.youtube.com/channel/UC5877VkTXMrfgAkabKvojyA?spfreload=5