Interview écrite


18 mai 2015
Posté par
Flora

Rencontre avec Natasha Anaïdi, auteur de « Sacrés Secrets »

Natasha_Anaïdi_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
« Sacrés Secrets » est un roman qui parle de la beauté de l’amour éros bien vécu dans toutes ses dimensions. Trahison ! Déception amoureuse ! Coup de foudre ! Infidélités conjugales ! Toutes ces réalités pimentent, alimentent au quotidien la vie de tout être humain. L’homme quel qu’il soit désire aimer et se sentir aimé. Ainsi, « Sacrés Secrets » non seulement est un roman riche en leçons de morales, mais il est également jonché, truffé de témoignages de couples, d’expériences amoureuses vécues.
Ce roman demeure un véritable remède pour pallier toutes carences affectives, guérir toutes incurables fièvres d’amour.
Les jeunes y trouveront à coup sûr diverses réponses éthiques à leurs problèmes de cœur. Pour ce qu’il en est des couples mariés, cet ouvrage constitue un véritable miroir qui les aidera à pérenniser leur relation. Les parents pour leur part découvriront que ce roman est un idéal susceptible de les aider à communiquer avec leurs enfants. Les veufs, veuves, voire les personnes qui vivent seules réaliseront que l’amour renferme encore un pouvoir magnétique. Je demeure convaincu suite aux témoignages des divers lecteurs que ce roman est le plus bel ouvrage sentimental c’est-à-dire qui traite de l’amour que le monde n’ait jamais connu. Il est donc à lire, à relire, à découvrir, à acheter à tout prix!

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
J’ai commencé par écrire quand j’avais douze ans. A cet âge j’ai remporté mon tout premier prix de poésie. Ceci me motiva. Puisqu’aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre d’années; je publiai alors mon premier recueil de poèmes intitulé « Clé de mon âme ».
Ensuite suivit « Il n’y aura plus de pleurs, il n’y aura plus de larmes », « Peuple Victorieux, jubile de Joie », puis « Sacrés Secrets », que je présente ici, en Septembre 2014.
Il a été édité par votre maison d’édition, à Paris.
« Sacrés Secrets » comme son nom l’indique est un roman moralisateur qui clame la noblesse de l’amour, de l’amitié, des fiançailles, du mariage. Comment vivre un mariage heureux? Pourquoi se marier? Le mariage homosexuel est-il un tabou? L’avortement est-il un seing de dignité?
Ce roman répond de façon claire, succincte à toutes ces questions. J’utilise un vocabulaire certes simple mais soutenu. Les lignes du présent ouvrage sont teintées de poésie, d’humour…

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Cet ouvrage s’adresse aux enfants, adolescents, jeunes, adultes, tout comme aux personnes du troisième âge!

D’où vous vient votre intérêt pour les romans sentimentaux ?
Je crois en la force de l’amour. Beaucoup de personnes m’ont posé cette question car en dépit de mon jeune âge, j’aborde les sujets du mariage, des relations amoureuses, du divorce, avec tact, respect et simplicité. D’autres lecteurs m’ont confié que le Ciel m’a doté d’une sagesse inouïe.
Je veux semer la graine de l’amour dans toutes les âmes! Je rêve d’un monde où la haine n’a plus de mots! Où l’on vit sans maux ! Où l’on ne trouvera ni pères, ni mères célibataires, ni blessés de la vie… Là, l’amour sera maître et gouverneur!

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
J’ai voulu dire à l’humanité toute entière que l’amour regorge en son sein une mine d’or ou mieux un trésor inestimable. Ce livre a une portée éducative, instructive, moralisatrice…

Où puisez-vous votre inspiration ?
Je puise mon inspiration du vécu quotidien.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Actuellement mon cinquième livre intitulé «Trésor endiablé…» est en cours de parution aux Editions Officielles Edilivre, à Paris, chez vous. Grande sera ma joie de bénéficier d’une bourse d’écriture ou d’une bourse pour résidence d’écrivain, à court terme pendant ces, mes vacances pour achever mes écrits car j’ai sous la main beaucoup de manuscrits sauf que me manquent les ressources financières pour les publier toutes, les diffuser sur plusieurs medias internationaux sociaux.
Je serai aussi ravie d’être lauréate d’autres prix littéraires sur le plan international, de collaborer avec d’autres institutions nationales ou internationales œuvrant dans le domaine de l’art et de la culture.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
L’écrivain vit pour écrire. Toutefois son art ne peut faire long feu sans l’apport moral, matériel, financier des lecteurs et promoteurs culturels.
L’écrivain est également le porte-parole de la société. Il doit avoir une oreille fine pour écouter son public, ses fans en vue de répondre à leurs attentes.
A cet effet, je n’ai certes que 21 ans, mais cela fait huit ans que je m’intéresse à l’écriture. Je fais cinq ans de carrière cette année. Je suis toujours disponible pour répondre à tous. N’hésitez pas à m’écrire sur ce mail agbandi@yahoo.fr pour d’amples informations.
Pour lire un extrait et commander un ou plusieurs exemplaires de mon roman titré « Sacrés Secrets » vous pouvez le retrouver en allant ici.
Vous pouvez aussi étudier ou lire ce livre en famille, en classe… avec vos enfants voire en couple.
Je tiens une fois encore à vous exprimer ma profonde gratitude pour votre interview.