Interview écrite


13 juin 2014
Posté par
Flora

Rencontre avec Nadège Sire Chevallereau, auteure de « Malo dans la veille de Noël et le vœu magique »

Nadège_Sire_Chevallereau_EdilivreD’où vous vient cette passion pour l’écriture ?
J’ai toujours aimé lire depuis ma plus tendre enfance. Je suis une femme passionnée par les choses de la vie (drame, joie…), les comportements humains, les faits de sociétés (aussi bien à l’international),… et l’enfance tout particulièrement : je suis et lutte contre toutes les formes de violences ou injustices faites à un enfant lorsqu’on sait qu’ « il » représente l’avenir !

Présentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
C’est l’histoire d’un petit garçon qui a perdu son papa quelques mois avant Noël. Le jour-J arrivant, rien n’est prêt car l’absence de papa a laissé place à un grand vide à la maison où seule tristesse et chagrin se côtoient. L’esprit de maman se vidant petit à petit de son énergie, le petit Malo décide de lui venir en aide afin de faire de ce Noël un Noël comme les autres : pour cela, Dame la Lune lui prête son aide en lui exhaussant un vœu mais à une condition ? A mes lecteurs de découvrir laquelle !

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Tiré d’un fait réel, ce livre s’appuie sur un drame personnel qui (moi et mon petit bonhomme de 4 ans à l’époque) nous a terriblement affecté en 2009 : la perte d’un mari, d’un jeune papa de 39 ans. A l’époque, mon fils avait reporté son affection sur un petit hamster appelé Poppy. Hélas, ce dernier est décédé deux ans après (durée de vie très courte chez les hamsters nains) et depuis remplacé par la jolie Mimosa dont on peut voir sa photo sur la couverture de mon livre. J’ai voulu expliquer à travers les yeux d’un enfant de 4 ans la notion de la mort : comment l’intégrer dans notre vie, au mieux répondre à ses interrogations : à partir de six ans, beaucoup d’enfants se questionnent sur « ce qu’est la mort ». J’ai pu apprécier le soutien d’un expert pédopsychiatre du Siphad de Cholet, le Dr Dauvert.

Quels sont les thèmes qui vous inspirent le plus ?
La période de Noël toujours festive permet à chacun, le temps de quelques jours, de laisser ses soucis au « vestiaire » et se préparer en famille avec ou sans les amis : pour les croyants l’arrivée de l’enfant Jésus, pour les athéistes ou autres monothéistes d’autres symboles, pour les enfants la décoration du sapin et les « cadeaux »… Personnellement, ce sont les trois semaines précédents ce jour qui me fascinent le plus : l’aspect psychologique des gens changent pendant cette période, on sent les souvenirs d’enfance remontés… Chacun redevient un enfant et le meilleur de chacun ressort.

Outre la littérature jeunesse, d’autres genres littéraires vous intéressent-ils ?
J’ai pu avec les années me constituer une bibliothèque de 300 ouvrages sur différents thèmes : ceux qui ressortent le plus sont le roman policier (dont les classiques d’Agatha Christie, Martha Grimmes (j’adore !) ou encore Patricia Cornwell) la littérature anglaise comme Kathleen E. Woodiwiss… et un Français qui raconte admirablement notre terroir et les histoires d’antan : Michel Jeury, et bien d’autres encore !

Vos auteurs de référence ?
En littérature jeunesse : j’ai pu grâce à l’école constituer à Mallory (Malo) une bibliothèque avec différents auteurs que je ne connaissais pas. Ces ouvrages-là, on les trouve auprès d’éditeurs connus comme l’école des Loisirs, Milan, les Walt Disney qui brassent l’imaginaire des enfants à coup de marketing,… Mallory est un enfant très curieux, la gamme des thèmes est très variable et, selon ses propres émotions et expériences, ils me servent de sujet pour mes ouvrages,

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Chez Edilivre en publication mon second ouvrage « Les Confitures secrètes de la Mère Noël » où l’illustration passe davantage par la photo, les jouets « Kinder » pour raconter l’histoire ; c’est original, nous sommes dans le conte ! Et le 3ème ouvrage en éditorial, une bande dessinée « Dee Dee le radis et son petit monde » où l’accent est mis sur la concertation du vrai et du faux et l’illustration sur le dessin avec à la fin un petit cours sur ce magnifique légume qu’est le radis. Le dernier est en réalisation dans la série des « Malo » : Le portable de Maman, toute une histoire !

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Mes livres ont un côté imaginaire et un côté « étude » sur le développement comportemental et cognitif de l’enfant entre 5 à 7 ans. Tous mes ouvrages s’adressent à des enfants de 5 à 7 ans donc ils sont tous très ciblés. Je les invite à participer à mon univers en me découvrant à travers mes écrits et Malo à travers ses périples qui font les sujets de mes livres. Je vous souhaite à tous une bonne lecture !
.