Interview écrite


11 octobre 2013
Posté par
Flora

Rencontre avec Morgane Pitie, auteure de  » De la douleur à l’amour « 

Morgane_Pitie_EdilivrePouvez-vous introduire, en quelques mots, votre ouvrage ?
Mon ouvrage est un recueil de huit petites nouvelles qui parlent principalement des différents sentiments que l’être humain peut ressentir. Par ceci, je parle autant de la solitude qui est un sentiment oppressant et douloureux pour notre pauvre cœur que de l’amour qui est aussi beau que difficile et rempli de complexes. Je voulais par cet ouvrage faire connaître et faire ressentir toutes ces émotions et ces sentiments que je ne connais moi-même que trop bien. C’est assez mélancolique et sombre, je dirais dans l’ensemble de mes nouvelles, mais c’est tout ce que j’avais au fond de mon cœur. Alors je ne souhaite qu’une chose, c’est qu’à travers les phrases et les mots, mes lecteurs, qu’ils soient jeunes ou plus âgés, comprennent ce que je voulais décrire.

Vous êtes une très jeune auteure, d’où vient votre passion pour l’écriture ?
Ma passion pour l’écriture, je pense, a toujours été là encrée au fond de moi, mais elle s’est manifestée beaucoup plus vers mes années de collège. L’écriture pour moi c’est plus qu’une passion je dirais, c’est quelque chose de vital qui m’aide à extérioriser ce que je peux ressentir. Je suis de nature très timide et réservée alors, à travers ce que j’écris, c’est un peu comme si je dévoilais le fond de mes pensées, et cela aide à m’exprimer et à m’évader vers un autre monde. J’aime inventer des histoires où tout se déroule comme je le souhaite et je trouve ça fabuleux de pouvoir être libre de ce que l’on veut écrire.

Quelles ont été vos sources d’inspiration pour écrire ce livre ?
Mes sources d’inspiration, je dirais que ce sont surtout les sentiments que j’éprouvais au fond de moi, et je m’aidais également de chansons qui reflétaient mes humeurs actuelles. Je ne pouvais plus m’arrêter d’écrire, les mots venaient tout seuls sans que je n’ai à me forcer. Puis j’ai essayé de me mettre à la place de mes personnages pour mieux ressentir les émotions et ainsi donner tout ce que j’avais, toute mon âme.

De quelle façon décririez-vous l’amour ?
Je pense que l’amour est un sentiment difficile et complexe, on ne sait pas trop peser le pour et le contre, surtout quand on est jeune comme moi. L’amour est un sentiment universel que l’on voit beaucoup dans les romans et dans les films, mais parfois il est un peu radouci. Car je crois que l’amour ce n’est pas avoir une vie toute rose et être tout le temps sur un petit nuage. Non, je pense qu’il y a des difficultés qu’il faut savoir surmonter avec son ou sa partenaire, être toujours soudés quoi qu’il advienne. Alors même s’il est douloureux quelque fois, il peut être le plus merveilleux cadeau d’une vie, mais seulement si on a trouvé la bonne personne, notre âme sœur.

D’après-vous, l’imagination se travaille-t-elle ?
Je ne pense pas qu’il y ait de solutions miracles pour travailler son imagination, c’est quelque chose qui se fait de lui-même tous les jours dans notre tête, elle se crée grâce à tout ce que l’on peut voir et qui nous émerveille. C »est sûr que c’est une chose difficile à concevoir, car il y a bien des passes où on est bloqué on arrive à rien, on est jamais content de ce que l’on écrit et du coup là il faut aller se revigorer l’esprit. Il faut aller autre part, changer d’atmosphère et essayer de réfléchir et d’apprécier ce que l’on a sous les yeux et je pense que c’est comme ça que l’imagination se travaille et se crée.

Combien de temps avez-vous mis pour terminer votre roman ?
Toutes ces petites nouvelles étaient déjà dans mon ordinateur depuis quelques temps car je ne pouvais m’empêcher d’inventer chaque jour une nouvelle histoire. Du coup, un soir, je me suis dit pourquoi ne pas rassembler toutes ces nouvelles dans un seul manuscrit et l’envoyer. Mais je pense que si je devais donner un chiffre, que j’ai mis à peu près un an pour le terminer, parce que je n’avais pas écrit les nouvelles en même temps.

Projetez-vous d’écrire et de publier de nouveaux ouvrages ?
Oui j’ai bien l’intention d’écrire et d’essayer de publier de nouveaux ouvrages, d’ailleurs il y en a un qui est déjà en cours d’écriture. Comme quoi mon imagination ne sera pas éteinte avant un bon bout de temps. Mais j’espère faire de mon mieux et arriver à le finir en entier.

Un dernier mot pour vos lecteurs ?
Je voulais remercier tous les lecteurs qui sont là pour moi et qui me soutiennent, parce que sans lecteurs il n’y a pas d’auteurs et c’est bien logique. Je voulais aussi leurs dire que je ne suis pas une professionnelle et que mes écrits peuvent parfois sembler maladroits ou flous, mais je tenais à dire que quand j’écris quelque chose je mets toute mon âme et toute mon énergie à l’intérieur. Car l’écriture me tiens vraiment à cœur, c’est quelque chose que je voudrais améliorer en avançant petit à petit vers mon futur. Voilà et tout simplement leur dire « Merci » d’être là.