Rencontre avec… Michel BRAMI

Michel Brami, la bibliothèque d'Edilivre compte à ce jour deux de vos ouvrages, L'étoile du destin et La croisade oubliée. Pouvez nous nous exposer les différents thèmes abordés ? Les différents thèmes abordés dans : - L’étoile du destin : C’est l’histoire de la rapide ascension d’un adolescent qui, enrôlé dans l’armée de Bonaparte, participa à toutes les campagnes de l’Empire. A la chute de celui-ci, il émigra aux Etats Unis et réussit, grâce à son expérience doublée d’un esprit de générosité et d’humanité, à atteindre une renommée qui le conduira au Sénat. A travers ces aventures, le personnage de Napoléon Bonaparte pourrait apparaître soit comme un stratège de génie et brillant administrateur, soit comme un dictateur ambitieux. - La croisade oubliée : Ce roman raconte la quête de deux archéologues qui, suite à la découverte du tombeau d’Hérode prés de Jérusalem, va faire revivre les aventures d’un jeune chevalier de la première croisade, sans toutefois négliger la réalité présente du conflit Israélo-Palestinien. Pourquoi avoir choisi le genre historique ? J’ai choisi le genre historique, parce que le regard sur le passé, peut, à l’avenir, nous éviter  des erreurs et ainsi mettre le doigt sur les préjugés néfastes et le fanatisme ou au contraire mettre l’accent sur la générosité et le bon sens de certains personnages. De plus, j’aime opérer, comme le disait Michelet, la résurrection du passé, et recréer toute l’atmosphère d’une époque ou retracer une épopée, ce qui stimule l’imagination du lecteur. Ainsi, celui-ci pourrait se voir aux côtés de personnages hors du commun et participer à leurs actions et ainsi se fondre dans cette période de l’histoire. D'où vient votre passion pour l'écriture ? Cette passion pour l’écriture que j’ai depuis longtemps est une impulsion pour exprimer une sorte de témoignage, afin de mêler ma très modeste voix à celle des historiens. C’est aussi une façon d’exorciser les événements tragiques du passé, car mes écrits sont tournés vers ce passé, d’où mon goût pour l’histoire. Quels sont vos secrets pour trouver l'inspiration ? Mon inspiration se trouve dans la lecture de documents, la recherche historique, les visites de certains lieux chargés d’histoire ou même la discussion avec certains érudits au hasard de rencontres. Un troisième ouvrage en préparation ? J’ai des projets pour un troisième ouvrage qui est en préparation et qui a pour objet : « l’Inquisition ».

Commentaires