Rencontre avec…Mélanie Hugot

Mélanie Hugot, Les Tribulations de Nina est votre premier ouvrage publier chez Edilivre. Pouvez-vous  nous en parler? Les tribulations de Nina est un roman que j’ai écrit il y a déjà quelques années. A la recherche d’un éditeur, j’ai connu Edilivre en vadrouillant sur le net et je constate aujourd’hui que c’est une maison simple et efficace qui correspond à mes attentes. Je suis donc très heureuse de partager ma passion de l’écriture avec vous. Être publiée est sans doute le meilleur moment dans le parcours d’un auteur! D’où vous est venue l’idée de l’histoire de Nina? L’histoire de Nina m’est venue toute seule! Je n’ai pas hésité une seule seconde sur le clavier de mon ordinateur lorsque je me suis mise à le rédiger. C’est comme si cette histoire s’était déjà construite dans ma tête, elle s’est mise de côté et a attendu patiemment de prendre vie sur les touches de mon clavier! Les Tribulations de Nina est le premier roman que j’ai écrit avec autant de facilité! Comment définiriez-vous votre style d’écriture? Je ne pense pas avoir un style précis d’écriture car je peux écrire beaucoup de choses différentes et les idées ne cessent de fuser! Mais pour répondre quand même à votre question, je dirais que mon écriture est spontanée! Quel lecteur ou lectrice souhaiteriez-vous atteindre avec votre ouvrage? Pour les Tribulations de Nina, il est évident que je ne puisse pas toucher « tout le monde », mais une bonne partie des 16-30 ans pourrait s’y retrouver! C’est une histoire assez simple mais Nina ressemble tellement à beaucoup de jeunes filles qu’on ne peut pas passer à côté! Que recherchez-vous dans l’écriture? Je ne pense pas que l’on doit rechercher quelque chose de précis dans l’écriture. C’est tout simplement un don, quelque chose qui vient de soi. C’est un moyen de s’exprimer, de partager et de vivre de nouvelles expériences dans d’autres vies! C’est l’imagination qui parle et c’est ça qui me plaît! Vous avez quatre romans à votre actif, pouvez-vous nous en parler? Oui en effet. J’ai écrit et publié mon premier roman très jeune, à l’âge de 10ans. Je suis tombée sur une maison d’édition un peu par hasard et je me suis dit « pourquoi pas? ». Je n’y croyait pas plus que ça, et pourtant, à cette année-là je fus nommée plus jeune auteur de France. Deux autres romans , différents du premier ,ont suivis par le même éditeur. Avez-vous d‘autres ambitions? Je suis très ambitieuse. J’écrit depuis mon enfance et je pense que je ne cesserais jamais d’écrire! J’ai tellement d’idées et d’imagination qu’une vie ne me suffira pas pour assembler toutes ces histoires qui germent dans ma tête! A côté de ça, j’ai une grande passion qui est la danse…mais c’est très difficile de percer dans ce milieu, surtout quand on vient d’une petite ville! J’aime aussi beaucoup tout ce qui se relie à la mode et à la photographie. Puis il y a également le dessin que j’apprécie beaucoup! Bref, vous l’avez sans doute compris, tout ce qui touche au domaine artistique me passionne! Mais il est difficile d’avoir plusieurs passions… J’aurais voulu en avoir qu’une seule pour m’y consacrer entièrement… Est-ce qu’un nouvel ouvrage est en préparation? Oui bien sûr, un nouvel ouvrage est terminer depuis quelques mois déjà… Un autre, et encore un autre, se construisent doucement dans ma tête…et ne tarderont pas à voir le jour sur mon clavier!

Commentaires