Rencontre avec Mélanie COURTEILLE, auteur d’«Eclosion»

Mélanie COURTEILLEPrésentez-nous votre ouvrage

« Eclosion » est mon deuxième livre, après « Journal d’une faim de vivre » publié en 2011 aux éditions Beaurepaire. Alors que mon premier livre témoigne de mon hospitalisation pour anorexie mentale en 1995, « Eclosion » est l’histoire de ma réconciliation avec moi-même.

L’ouvrage se présente en deux parties. La première, intitulée « De l’ombre », évoque mon enfance à travers différents souvenirs particulièrement douloureux pour la petite fille que j’étais. Je reviens aussi sur l’anorexie mentale que j’accueille aujourd’hui comme une expérience que j’ai eu à vivre pour évoluer. La deuxième partie, plus lumineuse, parle de la féminité et de la maternité. Il s’agit notamment de ma rencontre avec un homme, de la naissance d’un improbable Amour qui est venu guérir des parties de moi jusqu’alors restées en souffrance et permettre à la Vie d’habiter mon corps de femme.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

L’écriture a toujours été pour moi une nourriture, celle dont mon âme a besoin pour s’élever. Elle est également un moyen pour aller vers les autres, échanger, créer du lien entre nous. En écrivant j’ai la sensation de donner de moi-même et en me dévoilant de la sorte, je reçois énormément en retour.

J’ai fait le choix de publier mes écrits car au fond de moi « une petite voix » me dit que mon parcours peut faire résonance avec celui d’autres personnes qui sont en souffrance et leur permettre de trouver des clés pour accéder à un mieux-être. Ce n’est pas en restant dans l’ombre que je peux aider ces personnes à mettre de la lumière dans leur vie. Leur donner de l’espoir est ce qui m’anime, me nourrit aussi.

Concernant ma famille, mon intention n’est pas de remuer le passé pour blesser les êtres qui me sont chers, mais à un moment donné d’accepter de me dire « ok cela m’a fait du mal » et à partir de ce constat de me donner la possibilité de pacifier mon histoire pour construire ma vie sur des bases saines (sans rancune, jalousie…). Je n’accuse personne, j’évoque uniquement mes ressentis et ma perception de la réalité à différents stades de ma vie.

Peu importe ce qu’il y a derrière, l’important pour moi est ce que l’on en fait.

« Eclosion » est une déclaration d’Amour à mes parents, à mes proches, sans faux-semblants, car pour moi aimer c’est être vrai, au risque de blesser ou de déplaire. Je suis consciente que je peux bousculer, créer la surprise en osant m’affirmer et me dévoiler telle que je suis. J’ai passé mon existence à répondre aux attentes des autres, à faire plaisir. Jouer au caméléon, renier mes besoins pour me faire aimer a été un moyen de survie. Aujourd’hui je souhaite vivre et être authentique par respect pour moi-même et pour les autres. Dans ce livre, je m’offre à vous telle que je suis, forte et sensible à la fois. J’en suis heureuse.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

 Bien entendu, cet ouvrage s’adresse particulièrement aux personnes concernées par les troubles du comportement alimentaire, leurs proches, les professionnels de la santé et de la relation à l’autre. Néanmoins, je pense qu’il peut toucher un public beaucoup plus large car il parle de l’éveil à la Vie, de la souffrance à l’acceptation de ce qui est. Nous avons tous et toutes des blessures d’enfance qui conditionnent notre attitude vis-à-vis de nous-même, des autres et du monde qui nous entoure. La question à se poser selon moi est « qu’est-ce que je fais de tout cela maintenant ? ».

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Mon intention est de partager que la Vie est généreuse pour celles et ceux qui font le choix de remettre en question leurs certitudes, d’apprivoiser leurs peurs et d’aller de l’avant.

Le temps est venu de concrétiser nos rêves, en ce qui me concerne je m’installe en qualité de sophro-analyste pour accompagner notamment les personnes qui souffrent de troubles du comportement alimentaire.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Lorsque j’écris, quelque chose se déploie naturellement. Je me mets en état d’accueil et les mots me parviennent, les phrases se forment et c’est un poème ou un récit qui voit le jour. L’écriture est pour moi comme une méditation en quelque sorte !

Néanmoins, je puise mon inspiration dans ce que je vis, ce que je traverse de plus ou moins confortable d’ailleurs !

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Je l’ignore à cet instant, mais je continue à écrire régulièrement.

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Je les remercie du fond de mon cœur.