Interview écrite


30 décembre 2016
Posté par
Flora

Rencontre avec Mathieu Geoffray, auteur de « Double Jeu »

Mathieu_Geoffray_EdilivreOù habitez-vous ?
J’habite à Villeurbanne, dans la région Rhône-Alpes (69).

Présentez-nous votre ouvrage
« Double Jeu » est un roman policier où, intrigue, suspense et amour se mêlent et se démêlent au fil des chapitres. Pierre, un jeune journaliste et amateur de poker, voit deux de ses amis de jeu disparaître. Se refusant de croire à une simple coïncidence, il mène son enquête. Ce qu’il va découvrir changera sa vie…

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
La passion pour l’écriture est arrivée subitement, après la lecture d’un polar d’Harlan Coben. J’ai commencé à écrire pour mon plaisir, puis au fil des pages, je me suis pris au jeu.  Après trois ans d’écriture, mon premier roman était terminé.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Mon ouvrage s’adresse à tous les lecteurs. Bien entendu, les amateurs de suspense, de jeu et d’amour sauront davantage apprécier celui-ci.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Le message est double. D’abord, il faut savoir se méfier des gens qui nous entourent mais surtout, savoir pardonner à ceux qui ont fait des erreurs. D’autre part, ce livre montre qu’il faut aller au bout des choses, ne jamais abandonner ni perdre espoir.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Cela peut paraître étrange mais, une nuit d’été, j’ai fait un rêve. Je me suis levé et j’ai tout de suite écrit sur mon ordinateur les grandes lignes de mon livre. Après cela, mon moteur c’était la musique…J’avais besoin de me plonger dans différentes atmosphères, tantôt romantique, tantôt angoissante…Grâce à ces musiques j’étais complètement immergé dans « Double Jeu » comme si j’en étais devenu l’un des personnages.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je suis actuellement en train d’écrire un deuxième roman, auquel je crois beaucoup. J’espère que vous pourrez le lire très vite. Et puis beaucoup de lecteurs me demandent la suite de « Double jeu ». J’ai donc deux romans « sur le feu »…

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Merci d’avoir été si nombreux à lire « Double Jeu ». J’invite ceux qui n’auraient pas encore « sauté le pas », à le lire très vite. N’oubliez pas : sans les yeux des lecteurs, il n’y aurait point d’écrivains. A bientôt pour deux nouveaux romans à couper le souffle !