Interview écrite


16 septembre 2016
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Matar Sow, auteur de « Satan contre Adam : le conte de l’ange déchu et de l’homme élu »

Matar_Sow_EdilivreOù habitez-vous ?
J’habite à Dakar au Sénégal.

Présentez-nous votre ouvrage
Mon roman retrace le combat qui a opposé Adam et Satan, l’homme et le diable, dans le jardin d’Eden. Satan, élevé au rang de chef de tous les anges après avoir détruit les rebelles qui tentaient de renverser le trône de Dieu, s’opposera farouchement à la décision de son seigneur qui veut faire de l’homme la créature élue. Maudit et transformé en diable, il va mijoter un terrible plan dont l’unique but est de pousser Adam à la désobéissance en croquant aux fruits que Dieu lui a défendus.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Cette histoire d’Adam, du diable et du fruit défendu constitue l’un des récits de la bible et du coran qui me passionnent le plus. Elle regorge d’enseignements utiles sur le combat entre le Bien et le Mal qui mine notre monde, aujourd’hui.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Ce roman s’adresse à tout le monde car il relate l’origine de tous les humains. Tout ce qui nous arrive sur cette vie terrestre, en bien comme en mal, découle en quelque sorte de ce drame qui s’est déroulé dans le jardin d’Eden.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Cette question trouve sans nulle doute sa réponse dans le prologue de ce roman. A travers Satan et Adam, j’ai voulu montrer le puissant devant le faible, la méchanceté en face de l’innocence, la jalousie en face de la réussite, la ruse devant la naïveté. J’ai voulu également exposer cette domination abusive que les dirigeants, avides de pouvoir et de richesses, exercent sur les peuples innocents.

Où puisez-vous votre inspiration ?
La méditation constitue ma principale source d’inspiration. J’aime m’isoler et passer des heures à méditer sur la vie et les drames qui secouent le monde.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je compte poursuivre sur la même lancée en écrivant des romans qui mettent en exergue les dérives vers lesquelles la soif du pouvoir et de la richesse peut conduire l’homme.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Chers lecteurs, j’espère que ce roman « Satan contre Adam » vous passionnera au plus haut point et que vous attendrez avec une vive impatience que je publie un deuxième ouvrage.