Interview écrite


Marion_KASNY_Edilivre
3 mai 2017
Posté par
Flora

Rencontre avec Marion KASNY, auteur de «Un amour impossible – tome 1»

Marion_KASNY_EdilivreDans quelle région habitez-vous en France ?

Je vis dans la région Hauts de France et plus précisément dans le Nord.

 

Présentez-nous votre ouvrage

Chaque blessure laisse une cicatrice. Chaque cicatrice raconte une histoire qui dit « j’ai survécu ». C’est exactement ça, le sujet de mon roman : comment survivre à la perte d’un bébé, aux violences conjugales et aux dégâts que tout ça peut causer sur l’affect et la relation avec autrui.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Tout part d’un simple rêve qui m’est resté en tête pendant deux jours. Pour me le sortir de là, j’ai décidé de le noter sur un carnet. Quelque temps plus tard, j’ai retrouvé ce récit et je me suis dit que cela ferait une belle histoire. Au fur et à mesure de l’écriture, ma meilleure amie et première bêta-lectrice m’a encouragée à finir ce récit et à me faire éditer.

 

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

Mon ouvrage s’adresse forcément aux adultes car ce n’est pas un conte de fées que l’on lit aux enfants. Néanmoins, il n’y a pas de catégorie de lecteurs prédestiné. Peu importe votre âge, votre sexe ou votre catégorie socioprofessionnelle, mon livre est fait pour vous !

 

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

À travers ce livre, j’ai voulu faire comprendre qu’un deuil peut être surmontable si on se laisse du temps. Je ne parle pas uniquement de la perte d’un enfant mais aussi de celle d’un être cher suite à une rupture et la perte d’une part de soi quand on se retrouve confronté à quelque chose de très douloureux.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Je puise mon inspiration dans ce qui m’entoure : ce que je vois et ce que j’entends. J’ai visité chaque lieu de chaque ville citée dans mon roman. Quand j’évoque Primrose Hill, je ferme les yeux et je m’y retrouve. Il en est de même pour Lille et Prague.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Pour l’avenir, j’ai déjà plusieurs projets d’écriture. Tout d’abord, je dois terminer le tome 2 d’Un amour impossible (à quoi cela servirait-il de ne pas fournir la suite des aventures de Chris et Juliette à mes lecteurs ?). Ensuite, je travaille, depuis un moment déjà, sur l’histoire de deux âmes qui se retrouvent à travers le temps. Enfin, j’envisage un roman à quatre mains.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Pour vous qui avez lu mon livre, n’hésitez pas à me contacter afin de me donner vos ressentis et vos suggestions pour la suite. Il se peut fortement que j’envisage de faire appel à vous pour le tome 2. Je vous remercie de me lire et de contribuer à la reconnaissance de Chris et Juliette dans le monde de la romance.