Interview écrite


24 août 2016
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Manon Lafosse, auteur de « Deux notes pour trois bombes »

Manon_Lafosse_EdilivreOù habitez-vous ?
J’habite à Liège en Belgique mais je fais mes études à Bruxelles.

Présentez-nous votre ouvrage
« Deux notes pour trois bombes » regroupe quatre nouvelles. Chacune d’elles parle d’un instant dans la vie où les personnages sont, à la fois, en pleine recherche identitaire mais également en train d’essayer de survivre. Il y a d’abord Sarah qui tente de se trouver dans l’exil, Ethan, musicien à succès qui ne parvient pas à tourner la page, Fatih, petit garçon au milieu d’une guerre qu’il ne comprend pas et enfin, Raphaël qui essaie de surmonter un deuil.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
J’écris depuis longtemps mais rien n’était jamais assez bon, à mes yeux, pour le montrer à quelqu’un. Le déclic de la plus longue nouvelle, « Deux notes pour trois bombes », a été plutôt simple : je voulais écrire sur quelque chose qui me tenait à coeur, c’est-à-dire sur l’actualité tout en restant, néanmoins, à une certaine distance de ce qui se passe réellement dans le monde. C’est ainsi que j’ai écrit la nouvelle qui m’a décidée à partager mon travail.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Le public est très large. On peut apprécier les nouvelles dès douze ans mais bien au-delà également.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Un message de tolérance universelle d’abord, mais aussi plus quotidienne. Faites attention aux personnes autour de vous. Ne jugez pas un livre à sa couverture.

Où puisez-vous votre inspiration ?
De la musique principalement. Je crois qu’on a tendance à romancer nos idées avec quelques notes en tête.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Beaucoup trop ! Le problème est de me tenir à certains projets car, bien souvent, je les abandonne dans un tiroir. Pour le moment, je suis en train de me pencher sur une suite de l’histoire de Fatih mais du point de vue de plusieurs autres personnages.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Merci à ceux qui se plongeront dans ce livre. Vous faites de mon rêve, auparavant le plus secret, une réalité ! N’hésitez pas à partager vos impressions quelles qu’elles soient !