Blog

Rencontre avec Maëlle Cottereau, auteur de « Naélissa ~ Le Fléau»

Présentez-nous votre ouvrage.

Naélissa est le premier tome d’un récit d’aventure sur une planète fictive. Soléane, jeune adolescente orpheline, en est l’héroïne principale. Elle vit avec son petit frère sur cette planète où va s’abattre le Fléau, grande période de sécheresse qui s’accompagne d’une maladie qui fait des ravages. Quand son frère est touché, elle fait la rencontre d’une sorcière qui semble savoir plus de chose sur la jeune fille qu’elle n’en sait elle-même, et elle n’est pas au bout de ses surprises…

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Je n’ai pas écrit ce livre dans le but de transmettre un message, mais plutôt de laisser mon imagination vagabonder. Et surtout, atteindre l’objectif de l’écriture d’un roman, complet, d’aller au bout. Finir une histoire était une première case à cocher, écrire quelque chose de plus long qu’une nouvelle en était une seconde.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Pour cette histoire-là, j’écrivais principalement en cours au lycée, alors dire que ce sont eux qui m’ont inspiré… Je ne suis pas sûre que ce soit vraiment juste, mais disons que le cadre devait le faire m’a aidé à me plonger dans mon imagination !

Étant étudiante comment alliez-vous temps scolaire et temps de l’écriture ?

Pas très facilement à vrai dire… Au lycée il m’est arrivé de privilégier l’écriture au dépend des cours, au grand désarroi de certains profs lorsque je passais l’heure entière plongée dans mon roman. L’année dernière en revanche, quand je suis rentrée à la fac je me suis rendu compte que l’écriture pendant les cours était impossible pour la simple et bonne raison que si je ne prenais pas de notes, je n’avais pas de cours. Donc j’ai arrêté d’écrire en cours. Et pendant cette première année je n’ai presque pas écrit. Je pense que les cours étaient un cadre parfait puisque j’étais enfermée dans une salle et que c’était une très bonne échappatoire aux cours dans lesquels je m’ennuyais. Cette année en deuxième année de licence j’essaie de me donner ce temps en dehors des heures de cours ce qui, pour le moment, à l’air de tenir la route !

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Le second tome assurément ! Qui est en cours d’écriture. Ainsi qu’un roman sur la cueillette de la lavande sauvage.