Interview écrite


Louis_Lerne_Edilivre
11 décembre 2014
Posté par
Flora

Rencontre avec Louis Lerne, auteur de  » La mer fait beaucoup de fous  »

Louis_Lerne_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
C’est d’abord un roman  » par lettres « . Il n’y a pas un auteur mais trente ! Tous ces épistoliers racontent un moment de vie au cours d’une cinquantaine d’années. Ce sont des « coloniaux »; ils vivent au Sénégal, au Soudan, à Bordeaux, aux Antilles, sur des bateaux… Et comme tous les habitants des bords de mer, ils sont excentriques, pleins d’humour et passent facilement du rire aux larmes.

Pourquoi avoir écrit ce livre?
Comme on se lance dans une psychanalyse.  » Ang « , mon premier roman, m’a guéri d’un amour malheureux bien mieux que sept ans de monologues sur un canapé ! Le sang  mauvais qui nous empoisonne, l’écrivain a la chance de le transformer en encre – même virtuelle aujourd’hui – et de se purger. Il était donc grand temps de laver le passé et de régler des comptes, avec une mère castratrice en particulier. J’écris d’abord à ceux et celles qui, à douze ans, sont tombés amoureux de Madame de Sévigné, puis à ceux qui ont, ou ont eu, une mère charmeuse, dominatrice et dévorante, à ceux qui, pour se réaliser, ont dû, comme moi  mentir toute leur vie.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Je suis revenu, il y a deux ans, sur les lieux de mon enfance heureuse, à Dakar. Non seulement le temps s’était enfui mais les lieux-mêmes, les villas, les plages, le lycée, avaient disparus. Il fallait donc les retrouver par l’écriture.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Un autre roman par lettres sur cet autre lieu d’espièglerie et d’amour : le Maroc.