Rencontre avec Liliane Lambert-Lorent, auteur de  » Caïn et la belle « 

Liliane_Lorent_Edilivre

Présentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
Jusqu’à quelle extrémité un esprit écrasé par la souffrance ira-t-il pour s’en aller de cette terre sans se donner mauvaise conscience parce que tout simplement, il enfreint soi-disant les lois de Dieu ?

Pourquoi avoir écrit cette pièce ?
J’avais envie de donner la parole à une victime. J’avais envie de donner la parole à un bourreau. Alors pourquoi ne pas mélanger les deux ?

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
A tous. Même si les cinéphiles ou les amateurs de tueurs en série pourront s’y retrouver plus.

Quelles sont les principales qualités de votre pièce ?
L’humour noir, je crois. Malgré les sujets difficiles abordés dans mes pièces, j’y ai toujours glissé beaucoup d’humour.

Quels sont vos auteurs de référence ?
Au niveau théâtral : Sartre, Camus, Cocteau et les grands classiques.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je travaille à l’écriture d’un second roman.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Le rêve d’une auteur est de rencontrer ses lecteurs pour avoir leur avis sur son écriture. J’espère que ce rêve deviendra réalité.