Interview écrite


28 octobre 2013
Posté par
Flora

Rencontre avec Lamia Chakroun, auteure de  » Je veux ! Vivre… « 

Lamia_Chakroun_EdilivrePouvez-vous introduire, en quelques mots, votre ouvrage ?
C’est un ensemble de monologues, de dialogues entre différentes personne qui partagent des réflexions, des sentiments, des émotions et des positions par rapport à leurs vies.

Pourquoi avoir choisi ce titre ?
Au-delà des différentes situations des personnages (femme enceinte, homme « dur », femme-enfant, voyante, révolté, couple dont l’amour s’effrite, une femme qui attend qu’on lui prête attention..etc). Ce qui les relie, c’est leur volonté de dépasser ce qui les bloque pour vivre pleinement, car ils se trouvent dans des situations de non vie, alors qu’ils sont biologiquement vivants !

Y-a-t-il un message que vous souhaitez transmettre à travers votre ouvrage ?
Je n’aime pas parler de message, car ça dénote que c’est intentionnel, or je me suis exprimée spontanément ! Mais certainement que les lecteurs comprendront, à leurs façons différenciées, des choses qui les interpellent à des niveaux différents. Certains se retrouveront peut-être dans ces personnages. Mais s’il y a un message, ce serait la volonté de vivre, vraiment, et non pas de survivre !

Qu’est-ce qui vous attire particulièrement dans le théâtre ?
J’ai fait du théâtre pendant quatre ans. Le théâtre est un extraordinaire domaine d’expression corporelle et émotionnelle. Il développe la concentration, la mémoire, te permet de faire face à toi-même, à tes peurs et angoisses les plus profondes, et de les dépasser, si tu le veux vraiment !

Quels sont vos auteurs de référence ?
Je n’ai pas d’auteur en particulier. Je lis Charlie Hebdo, comme je peux lire Cassirer (philosophie des formes symboliques) ! Ces derniers temps Paulo Coelho a attiré mon attention, bien que je trouve qu’il se répète à travers ses livres parfois !

Quels sont vos projets d’écriture ?
Un recueil de poèmes avec Edlivre, et d’autres textes en cours…

Un dernier mot pour vos lecteurs ?
Choisir de Vivre et non pas de survivre!