Rencontre avec La Rose Blanche auteur de « Je n’ai pas cessé de t’aimer »

La_Rose_Blanche_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
Le livre raconte l’histoire de deux jeunes gens issus de milieu et de classe sociale différente qui tombent amoureux l’un de l’autre. Tout allait bien jusqu’au jour où James rencontre les parents de Nicole qui sont des gens pour qui le rang social, l’apparence, l’argent comptent beaucoup ; des parents qui priment l’argent au dessus du bien-être et du bonheur de leur enfant…

Pourquoi avoir écrit une histoire d’amour ?
J’ai écrit une histoire d’amour parce que personnellement le sujet m’enchante, c’est un sentiment extraordinaire et à travers ce roman j’ai pu démontrer sa puissance et l’intérêt qu’ont les gens d’être avec quelqu’un par amour plutôt que par intérêt financier ou par vengeance ou par dépit.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Au public dans son ensemble, parents, enfants, amoureux. Tout le monde y trouvera son compte.

Ce roman est-il en partie autobiographique ?
Non, pas du tout, j’ai inventé cet histoire pour faire passer le message que je voulais que tout le monde prenne en compte.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Des parents qui s’obstinent à marchander leurs enfants, qui prennent des décisions a leur place sous prétexte que c’est la meilleure chose a faire pour leur bien-être en se basant non pas sur les vrais valeurs d’une personne mais sur la grosseur de son portefeuille ou de quelle famille aisée elle appartient. Sachez que ces comportements peuvent avoir des conséquences néfastes la plupart du temps sur vos enfants que vous dites être les protecteurs.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Je peux dire que mon inspiration est divine, c’est une grâce de Dieu.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Ca a commencé avec ‘’Je n’ai pas cessé de t’aimer ‘’ mais je ne vais pas en rester là, j’ai beaucoup d’autres textes mais j’ai un script qui est pratiquement prêt pour être editer, j’ai écrit plusieurs citations et des textes sur différent sujet. Je peux dire que j’ai beaucoup à partager avec les lecteurs.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Je ne saurais terminer sans dire merci a Dieu qui m’a donné ce talent et m’environne de son amour chaque jour ; Je dis merci aussi a Edilivre qui a fait de ce rêve une réalité, a ma famille pour laquelle je veux tout réussir dans ma vie, a mes amis Fameux Wilgens et Jude Martinez Claircidor qui m’ont beaucoup encourager. J’encourage les lecteurs à acheter mon roman parce qu’ils y trouveront de bons conseilles pour les aider à agir correctement face a des situations similaires évoqués dans le livre.et je vous remercie déjà de l’encouragement que vous me témoigner en achetant le livre.