Interview écrite


18 mars 2014
Posté par
Flora

Rencontre avec Kévy Shako, auteur de « Sankofa »

Présentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
« Sankofa », qui signifie « retour aux sources », est la traduction de mes émotions les plus fortes. Sous forme de textes, en premier lieu, qui touchent la fiction, on se dirige doucement vers la réalité et le quotidien pour finir par des citations, proverbes et préceptes. Je me suis inspiré de la Bible et des « Fleurs du Mal » de Baudelaire !

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Je n’ai pas de raison particulière. Mais, comme pour mon premier ouvrage « Le Besoin des Mots », « Sankofa » est une lettre ouverte au peuple francophone.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
A part le fait qu’il soit écrit en français avec parfois, des dialectes congolais ici et là, je n’ai pas de cible précise. Il est quand même vrai qu’un enfant de 8/9 ans ne pourra probablement pas tout comprendre. Je pense que cela reste un livre assez mature.

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
L’exigence, l’ouverture, la recherche de la Vérité et la légèreté.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Peu importe où l’on va, l’important est de savoir d’où nous venons (d’où le titre du livre).

Où puisez-vous votre inspiration ?
De mes ancêtres, de l’instant et du monde qui m’entoure.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Mes projets sont multiples mais ils convergent tous vers les romans et l’écriture de scénarios. Pour 2014, il y au moins deux nouvelles qui sont terminées et qui sortiront d’ici quelques mois : « Parcours » et « Shinobi ». Le temps décidera du reste.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Les gens sont assez frileux sur la lecture des livres à textes. Mais n’hésitez pas à lire ce genre de livres, on y découvre des choses intéressantes. C’est à mon avis une des bases de la littérature francophone… Merci à tous ceux qui ont acheté « Sankofa » ! Et pour les autres, je vous invite à le découvrir !