Interview écrite


6 janvier 2017
Posté par
Flora

Rencontre avec JENNIFER HALDI, auteur de « La Compétition de danse »

Jennifer_Haldi_EdilivreOù habitez-vous ?
J’habite en Suisse, dans le canton de Vaud, plus précisément dans le Chablais dans la petite ville d’Aigle où je suis née.

Présentez-nous votre ouvrage 
Au niveau de la forme littéraire, il s’agit d’une nouvelle tout public, mêlant fiction et réalité, qui consiste en une histoire d’amour ayant pour fil rouge la danse, avec une pointe de fantastique, car je suis une passionnée du genre. En ce qui concerne l’histoire, nous suivons le personnage principal, une jeune adolescente, une dénommée Jacqueline Wellingrams, vivant chez sa mère, qui se rend à son premier jour de lycée. Sur le chemin, elle va faire une rencontre qui va changer sa vie : un jeune garçon qui va lui lancer un pari. Je ne vous en dis pas plus, afin de ne pas dévoiler l’histoire.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Pour ne rien vous cacher, je l’ai écrit pour rendre hommage et témoigner ma gratitude au chanteur MIKA pour sa générosité et sa grandeur d’âme. Au moment où j’ai écrit ce livre, fin novembre 2015, j’étais au fond du bac à l’hôpital et extrêmement choquée par les attentats de Paris. J’ai essayé de transformer cette négativité en énergie positive par l’écriture, car tous ces personnes qui sont mortes valent qu’on se batte pour honorer leur mémoire. Bref, j’ai écrit ce livre pour montrer au monde ce que j’avais à l’intérieur. L’autre raison, c’est que j’ai toujours rêvé d’écrire, de devenir écrivaine. C’était mon rêve de petite fille.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
À tout lecteur. Je ne fais pas cas de l’âge, de la couleur ou de la nationalité, mais j’avoue qu’il est destiné en premier lieu à l’inspirateur d’un des deux personnages principaux.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Un message d’amour, de paix, d’espoir et de tolérance.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Dans mes passions, dans ma vie et le monde qui m’entoure.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
J’écris un roman. Je ne vous en dis pas plus, mais je peux vous dire qu’il y a encore du travail ! Je n’ai même pas fini la première partie et il y en a quatre.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Je désire le meilleur pour mes lecteurs, je veux qu’ils soient heureux dans leur vie et qu’ils s’amusent, se divertissent, rigolent, voyagent et aient du plaisir en lisant mon livre.