Interview écrite


26 octobre 2016
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Jeannick Rivière, auteur de « Sous les cendres du temps »

Jeannick_Riviere_EdilivreDans quelle région de France habitez-vous?
J’habite à l’île de La Réunion Département Français d’Outre-Mer, situé dans l’Océan Indien et non dans le Pacifique où certains la placent parfois, la prenant pour une île des Antilles comme La Guadeloupe et La Martinique.

Présentez-nous votre ouvrage
A travers ce récit, le lecteur fera un plongeon dans La Réunion des années 1945 à 1970, dans les événements marquants qui ont jalonné son histoire au cours de cette période notamment la départementalisation, le cyclone de 1948. Il aura un aperçu de ce qu’était le quotidien des habitants de cette ancienne colonie grâce aux thèmes abordés par l’auteur: la vie sur les anciennes exploitations agricoles, l’habitat, le système éducatif, la santé, les transports,  les médias, les loisirs, le racisme, les relations amoureuses, la sexualité, les superstitions. Ce sera aussi pour lui une immersion dans l’histoire d’une famille modeste ayant eu la chance et le bonheur de vivre dans des lieux emblématiques, chargés d’histoire, de poésie, de mystère et d’une beauté envoûtante. Il sera enfin invité à partager l’intimité de l’auteur, lequel se met littéralement à nu, dans une entreprise de catharsis libératrice et apaisante.

Pourquoi avoir écrit cet ouvrage ?
Parce qu’à l’approche de mes 70 ans j’ai senti qu’il était urgent de faire le point, de regarder en arrière pour mesurer le chemin parcouru et vers l’avenir qui est un sujet d’interrogation, d’espoir et d’angoisse existentielle. J’ai aussi voulu rendre hommage à tous ceux que j’ai aimés et qui ont quitté cette terre, en particulier mes parents et mon fils décédé à l’âge de six mois.

A quels lecteurs s’adresse votre ouvrage ?
A tous ceux qui ont vécu des expériences similaires à la mienne, à ceux qui s’intéressent à l’histoire de La Réunion, à sa culture, à son évolution depuis les années cinquante à nos jours, aux amoureux de la poésie, à ceux qui sont intéressés par les phénomènes paranormaux et à  ceux qui, comme moi, aiment la langue de Shakespeare car certains passages dont on peut faire abstraction sont écrits en Anglais.

Quels messages avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
J’ai voulu dire que quel que soit le parcours de chacun d’entre nous, notre vie a autant d’importance que la vie de ceux qui sont médiatisés en permanence et que nous devrions en être fiers. J’ai voulu dire également que Dieu nous accorde de nombreux bienfaits mais nous soumet aussi à des malheurs et à des chagrins que nous arrivons grâce à Lui à atténuer et à surmonter sans toutefois pouvoir les oublier.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Dans mon vécu, mes expériences heureuses ou malheureuses, dans l’histoire de ma famille, l’histoire de mon île, dans sa culture, dans mon amour des mots, de la poésie, dans mes croyances métaphysiques, mes références littéraires.

Quels sont vos projets d’écriture ?
J’ai actuellement une pièce de théâtre qui est en cours de publication et qui s’intitule «LE RENDEZ-VOUS». La sortie est prévue pour le premier Mars 2017. Cette pièce nous plonge dans un étonnant huis clos mettant en scène Giovanni, un pêcheur sicilien expérimenté qui, suite à un  message du CHRIST révélé un mois avant le jour de Noël, va entraîner ses proches dans  une drôle d’aventure et les convaincre de se joindre à lui pour attendre un rende-vous avec le divin. Actuellement, j’écris un roman «EILEEN» dont l’action se passe dans La Réunion et dans l’île Maurice des années soixante à nos jours et qui est fondée sur des faits réels.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Je vous souhaite de trouver du plaisir à lire ce livre et je vous encourage à entreprendre la même démarche que l’auteur car, quel que soit l’accueil que le public réservera à votre ouvrage, vous en retirerez une immense fierté.