Interview écrite


27 septembre 2016
Posté par
Guillaume

Rencontre avec Jean-Claude Delmas, auteur de « Sudoku : nouvelle méthode de résolution »

jean_claude_delmas_edilivreOù habitez-vous ?
A Moissac, en Midi-Pyrénées.

Présentez-nous votre ouvrage
Ce livre décrit une méthode originale de résolution des grilles SUDOKU. Il expose une procédure d’analyse, en grande partie inédite, mais surtout logique et complète, ce qui n’avait jamais été fait. Cette démarche repose sur un raisonnement logique et cartésien. Elle est progressive, suivant en cela la complexité croissante des grilles, et permet de résoudre tous les problèmes de cette nature, quel que soit leur niveau de difficulté.
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, maîtriser cette méthode ne détruit pas l’intérêt de ce jeu mais, au contraire, elle l’accroît en permettant à chacun de s’attaquer à des grilles qu’il n’aurait pas osé aborder sans elle. En outre, elle introduit un nouveau concept ,celui du « chiffre-clé » qui permet, si on le découvre, de résoudre le problème de manière rapide et élégante. Ainsi, elle donne au SUDOKU un intérêt supplémentaire qui en augmente l’attrait.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
J’ai toujours été intéressé par la logique, les mathématiques, les problèmes de raisonnement pur et structuré. J’en suis donc venu aux grilles de SUDOKU et j’ai été surpris qu’il n’existe pas de réelle méthode logique, organisée, progressive, complète pour les résoudre. J’ai donc cherché à combler ce qui me semblait être une lacune, et qui constituait un challenge particulièrement intéressant.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Aux habitués de SUDOKU, mais aussi aux débutants, aux passionnés de jeux mathématiques, aux amateurs de logique.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
J’ai commencé un ouvrage totalement différent : un recueil d’anecdotes de la vie du café que mon père a tenu de 1946 à 1971. C’est très différent de mon premier ouvrage, très amusant et « Pagnolesque ».

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Ils seront surpris par les développements que la logique de cette méthode apportera aux SUDOKU, et je leur souhaite de prendre beaucoup de plaisir à ce divertissement, comme j’en prends toujours moi-même.