Interview écrite


4 juin 2015
Posté par
Flora

Rencontre avec Inès Mouffok, auteur de « Exilée en Algérie, j’ai dû me battre pour survivre »

Inès_Mouffok_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
C’est l’histoire de Samia, une jeune fille de dix-huit ans. C’est une ado épanouie qui profite de la vie aux côtés de son petit ami Jonathan. Cependant, leur bonheur va être de courte durée lorsqu’elle apprend qu’elle est enceinte. Ses parents, d’origine algérienne n’accepteront pas la situation de leur fille et l’exileront en Algérie. Là-bas, elle sera totalement livrée à elle-même.
Entre mensonge, mariage forcé, précarité, séquestration et drogue, Samia reflète l’avenir tragique d’une jeune fille délaissée.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Alors que je lisais un roman d’Alexandre Dumas, Pauline, j’ai été frappé par le style de cet auteur. Effectivement, j’ai bien aimé le fait qu’il fasse intervenir trois narrateurs.
Aussitôt, comme Dumas, j’ai eu envie d’écrire, d’être maîtresse de mes mots, de mes idées et de mon style. J’ai donc cherché un thème qui pourrait me plaire. Et c’est ainsi que je me suis aventurée dans cette épopée. Je ne voulais pas écrire du fantastique ( bien que j’affectionne ce registre), je voulais avant tout montrer des faits réels, des évènements qui pourraient arriver aujourd’hui.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Je dirais que mon livre s’adresse aussi bien aux filles, qu’aux garçons, ainsi qu’à toutes les générations.
Je pense que n’importe quel type de personne peut s’imaginer la situation et se retrouver d’une manière ou d’une autre dans l’histoire.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Qui suis-je pour transmettre un message ? Je ne suis pas LA personne à suivre. J’ai tout simplement exposé une situation. J’ai inclus dans mon livre des arguments qui défendaient Samia et d’autres qui la blâmaient. Ainsi, le lecteur pourra forger son propre opinion après la lecture de se livre qui dénonce un thème d’actualité.

Où puisez-vous votre inspiration ?
J’avoue que l’inspiration est venue instantanément après avoir décidé de l’idée directrice. J’écrivais sur mon ordinateur les premières idées et aussitôt, l’inspiration fusait au fur et à mesure. Je voulais vraiment montrer la tragédie qui a frappée Samia et pour accentuer celle-ci, je me suis inspirée de faits d’actualité.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je pense continuer à écrire des histoires, toujours dans le même registre mais pour l’instant je n’ai pas de projet précis.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
J’espère que vous apprécierez mon livre et adhérerez à mon style d’écriture. Je vous souhaite en tout cas, une excellente lecture !