Interview écrite


4 décembre 2013
Posté par
Flora

Rencontre avec Guillaume Brodzki, auteur de  » Entre chien et loup « 

Guillaume_Bordzki_EdilivrePouvez-vous introduire votre ouvrage en quelques mots ?
Ce livre est un recueil de poèmes écrits en vers libres, une poésie que je définirais comme pure et authentique, éprise de liberté.

Quelle en est la thématique principale ?
Il n’y a pas de thème principal véritablement ou, éventuellement, tous les thèmes à la fois. Je me positionne comme un observateur de l’existence. La poésie est à mon sens un tableau sur papier et mon pinceau est une plume, le langage secret d’une photographie d’un moment ravi.

Pourquoi avoir choisi ce titre plus particulièrement ?
Pour sa dualité. Pour cette limite du jour et de la nuit, de la conscience et de l’inconscience où tout semble n’avoir aucun sens.

Pour quelles raisons écrivez-vous ?
Disons que les mots me viennent et je les écris. Peut-être par peur de les oublier, allez savoir. Certainement pour être lus par des lecteurs qui se retrouveront dans quelques images familières et instantanées. Je pense que tant qu’il y aura des hommes, il y aura des mots et des textes à partager avec les générations à venir. C’est en partie grâce à cela que les grandes civilisations sont nées et que l’homme est aujourd’hui doué de réflexion.

Si vous deviez définir la poésie en quelques vers…
Au-delà des toiles écrites et des textes libres
Il y a la prose et la poésie
Sous la plume les traits d’une image vibrent
Et lancent un défi à la folie

Un dernier mot pour vos lecteurs ?
Je vous aime… (rire). Plus sérieusement, je vous invite à découvrir mon univers qui est le vôtre. Lisez les pages simplement les unes après les autres et tout vous semblera plus beau et nouveau.