Rencontre avec…George Barguet

  George Barguet, votre livre Les destinées parallèles a été publié chez Edilivre ce mois-ci. Que pouvez-vous nous en dire ? C’est une aventure qui commence. Dans ce roman, j’ai voulu construire un récit « en miroir » où l’on passe d’une époque à l’autre. Dans le même esprit, j’ai voulu  mêler l’histoire de mes personnages à  la « grande histoire de France ». J’ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec le temps, tout en m’affranchissant quelque peu des pesanteurs de la chronologie. Comment vous ai venu l’idée de ce roman ? Consécutivement à l’accueil favorable réservé par les lecteurs à mon roman  « le deuxième couloir », j’ai souhaité imaginer une suite à mon premier opus, ayant toujours pour toile de fond l’Histoire de France. J’ai imaginé les tribulations de deux personnages, téléportés dans le passé, et vivant des destinées parallèles, mais à des époques différentes. Qu’est ce qui vous plaît dans l’écriture et la lecture de romans de science fiction ? Que ce soit l’écriture ou la lecture, la science-fiction nous permet de sortir du quotidien, de nous emmener dans un autre monde, celui du rêve. Vous êtes un habitué de la poésie, pourquoi être passé à l’écriture de roman ? La poésie n’est jamais vraiment éloignée du roman, qui la prolonge d’une autre manière, d’une façon peut être complémentaire. Si vous deviez définir votre style d’écriture, quel serait-il ? Je ne sais si mon style d’écriture entre dans l’une ou l’autre des catégories académiques communément reconnues, et définies comme telles. Tout ce que je puis vous dire, c’est que le jeu avec la beauté des mots, l’imagination et le rêve ont soutenu ma plume et que, visiblement, je suis parvenu à faire ressentir le plaisir que j’ai moi-même éprouvé à mes lecteurs. Pour quels types de lecteurs est votre roman ? Pour tous lecteurs qui aiment se projeter dans le monde de l’imagination. Quels sont vos projets futurs ? Pour le moment, j’étudie la possibilité de faire un troisième roman

Commentaires