Interview écrite


22 janvier 2015
Posté par
Flora

Rencontre avec Galahane Rouillé, auteur de « Poésies de tous les jours »

Galahane_Rouillé_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
Cet ouvrage est un recueil de poésies. C’est d’ailleurs mon premier. Dans ce recueil, il y a quelques poésies que j’avais faites pour le collège, les autres étant plus récentes.

Pourquoi avoir choisi d’écrire de la poésie ?
J’ai choisi d’écrire de la poésie car le genre poétique est un genre que j’apprécie beaucoup, et dans lequel j’ai le plus de facilité à écrire. C’est aussi en poésie que j’arrive le mieux à exprimer mes sentiments, après avoir écrit une poésie, je me sens plus sereine et je mets de côté mes problèmes.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Mon ouvrage s’adresse à tout le monde, et chacun peut trouver un poème pouvant lui rappeler un moment de sa vie, que ce soit un moment heureux ou triste.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Dans chacun de mes poèmes, je transmets un message diffèrent. Mais le message principal de l’ouvrage est que, même si on perd quelqu’un, même si on est plus que triste et que l’on se sent abandonné, les autres personnes sont toujours là, près de nous, même si on ne les voit pas.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Je puise mon inspiration dans ce qui m’est arrivé, ou dans ce que j’ai pu lire, ce que j’ai pu apprendre, etc. Pour prendre un exemple, le poème « Vous », est un poème que j’ai écrit en me servant de la peine que je ressens chaque fois que j’apprends le décès d’une personne ou d’un animal que j’aimais… Pour ce poème, j’ai aussi été inspirée par la tristesse que j’ai ressenti à chacun de mes déménagements, m’éloignant toujours de mes amis…

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
J’ai plusieurs projets, tel qu’un recueil de nouvelles, qui en passant est déjà bien avancé. J’ai aussi commencé un second recueil de poésies, plus complet que le premier, des poèmes plus long, et un plus grand nombre de poèmes. J’ai aussi dans l’idée de faire une encyclopédie sur un sujet qui me tient à cœur, cependant je ne révèle pas encore le sujet de cette encyclopédie, car il me faut encore l’autorisation de son propriétaire…

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Achetez mon livre !