Interview écrite


Gabriel_D_Estrees_Edilivre
30 janvier 2017
Posté par
Flora

Rencontre avec Gabriel d’Estrées, auteur de « Le secret du cerf-volant »

Gabriel_D_Estrees_EdilivreDans quelle région habitez-vous en France ? Sinon, dans quel autre pays ?

J’habite à Ciney en Belgique.

 

Présentez-nous votre ouvrage

Le secret du cerf-volant est une série d’énigmes fantastiques et loufoques qui entraîneront ses héros (et les lecteurs) dans les méandres, les secrets et les choses inattendues de la vie…

Ce livre comprend neuf nouvelles fantastiques d’enquêtes policières. Le dernier contrat, Le nu couché, À titre posthume, La rampe du bonheur, Vols intimes, La halte fantastique, Le secret du cerf-volant, Kristin Hague, Souvenirs d’enfance.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Chaque nouvelle a sa genèse. Elles ne devaient pas toutes appartenir au même livre. Certaines faisaient partie d’un recueil d’enquêtes fantastiques. D’autres d’un recueil d’histoires d’outre-monde. D’autres de récits plus messianiques ou même divins(es). Mais toutes sont quand même des enquêtes surréalistes divertissantes. Et certaines ont une portée plus profonde. Comme Kristin Hague et Le secret du cerf-volant.

 

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

Un public masculin et féminin qui aime la série de télévision du genre « Chapeau melon et botte de cuir », les enquêtes fantastiques, insolites, mais poétiques. Et qui aime le langage des images. La science-fiction aussi.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Je dirais le changement de vie. L’appel à une vie nouvelle. Rompre avec le passé, avec ses erreurs ou ses routines… Et si ce n’est pas le cas, c’est de sortir le lecteur de la routine.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Je pars souvent d’un titre ou d’un personnage inspiré de la réalité. Et ici j’avais envie d’écrire des enquêtes qui m’amuseraient moi-même… Je voulais moi aussi sortir de ma routine. J’ai une fois de plus laissé parler mon inconscient.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Poursuivre la promotion de mes ouvrages. La traduction de quelques histoires. Et peut-être des travaux en collaboration.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

Merci de lire ces histoires. Je pense sincèrement qu’elles seront amusantes et peut-être touchantes. Mais sortir de la routine de cette manière n’est pas une fin en soi. Je souhaite que cela soit effectif pour chacun dans sa vie. Enfin, pour ceux qui y aspirent.