Rencontre avec Frédéric Tarkmanian, auteur du livre « Un vertueux poète ».

Présentez-nous votre ouvrage.

Il s’agit tout à la fois d’un récit et d’un recueil de poèmes bilingues, directement traduits en anglais. La partie « récit » traite des relations entre un poète et des femmes qu’il peut croiser, comme la jeune brunette Mathilde ou l’écrivaine Blondie. La partie « poèmes bilingues », quant à elle, aborde les thèmes de la nature, de la contemplation, mais j’y exprime également mon rejet de la perversité, de la vilenie.

 

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

J’y développe mes idées. Comme à mon habitude, je fustige cette triste mode des thrillers, des romans noirs, jugés violents, malsains, racoleurs et peu intelligents. Je les descends en flammes, de livre en livre. C’est devenu ma marque de fabrique.

 

À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?

À tous les lecteurs.

 

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Un message positif. À des années-lumière de toutes ces histoires sordides de meurtres, de violence, de perversité, de drogues, que l’on voudrait nous forcer à lire.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans le monde qui nous entoure.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Je ne communique généralement qu’à la fin du processus.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

En achetant mes livres, vous avez l’assurance de soutenir un auteur sain d’esprit, équilibré, honnête et méritant.


Commentaires