Interview écrite


28 mai 2014
Posté par
Flora

Rencontre avec Frédéric Beth, auteur de « L’affaire Boris »

Frédéric_Beth_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
« L’affaire Boris » nous plonge dans une enquête de la Police Scientifique belge. Loin des clichés portés par des séries télévisées comme « les Experts », il s’agit d’hommes et de femmes comme tout le monde, qui travaillent avec leur propre sensibilité, leur faiblesse et les moyens du bord. Ce livre est inspiré d’un fait divers qui secoua la Belgique il y a quelques années.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Ce premier livre a été écrit un peu par hasard. Mais j’ ai bien vite ressenti le besoin d’aller plus loin. Une phrase après l’autre sur un sujet d’actualité qui m’a touché de près. Et un fil conducteur qui m’a permis d’aller jusqu’au bout de l’ouvrage…

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ? 
Au lecteur qui apprécie le genre policier et le thriller mais qui peut être intéressé par le côté psychologique des personnages et ce, bien plus que par le côté technique d’une enquête.

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Il s’agit d’un roman montrant l’évènement au travers des yeux de chaque personnage, que ce soit le suspect présumé ou les inspecteurs qui travaillent sur l’affaire. Je ne voulais pas noyer le lecteur dans des considérations techniques mais plutôt le plonger dans le ressenti des différents protagonistes. J’ai souhaité tenir le lecteur en haleine jusqu’à la fin du livre.

Quels sont les thèmes qui vous inspirent le plus dans le genre policier ?
Comment la vie banale d’un quidam bascule-t-elle dans celle d’un meurtrier ou d’un serial killer ? D’où vient le déclic ? Quel est le ressenti émotionnel d’un enquêteur face à la mort d’un être humain ? En particulier d’un enfant ?

Quels sont vos auteurs de référence ?
Arnaldur Indridason, Henning Mankell et bien d’autres auteurs de cette vague Scandinave, assez différente du polar traditionnel par le côté désabusé et fragile des personnages. Et dans un autre registre, Haruki Murakami.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je travaille actuellement sur un roman d’une autre nature. Il reste dans le domaine du polar mais le récit s’articule sur deux points de vue différents. Celui d’un tueur en série et celui d’un homme comme les autres… Bien vite rattrapés par une sombre histoire.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
J’ai écrit ce livre en y prenant beaucoup de plaisir. J’espère que les lecteurs ressentiront mes émotions au travers du récit… Bonne lecture !
.