Rencontre avec Francis Lulinski, auteur de « Qui es-tu ? »

Dans quelle région habitez-vous en France ? Sinon, dans quel autre pays ?
Je réside dans la Marne depuis 1988, mais je suis originaire du Nord.

Présentez-nous votre ouvrage ?
Une histoire en apparence banale : dans une boite de nuit des environs de Lille, Jacques rencontre Anaïs ; et François (le meilleur ami de Jacques) rencontre Odile. Apparemment, ces deux jeunes femmes ne se connaissent pas.
Après un début un peu… curieux (le premier soir, Anaïs se refuse à Jacques au dernier moment, et s’enfuit en lui avouant qu’elle l’aime), elle vient lui rendre visite une semaine plus tard, et, en peu de temps, se noue entre eux une histoire d’amour passionnelle.
Quant à la relation qu’entretiennent Odile et François, elle commence plus simplement, mais elle restera plus atypique, notamment à cause du comportement ambigu d’Odile.
Pour Jacques, tout est clair : il a enfin trouvé la femme idéale qu’il cherchait depuis longtemps, c’est-à-dire une femme à la fois très belle, aimante, intelligente, cultivée, sensuelle, affectueuse, douce, tendre… mais, au fil du temps, il constate qu’un halo de mystère nimbe cette femme. D’où le titre : « Qui es-tu ? »
La découverte par Jacques du secret que cache Anaïs entraînera ensuite Anaïs et Jacques dans un voyage très lointain…. mais j’espère que vous ne m’en voudrez pas si je ne vous en révèle pas plus…
Cette histoire tente de décrire divers aspects de l’amour, l’amitié de deux hommes, l’amour-amitié entre un homme et une femme (Jacques et Corine – sa secrétaire « préférée » – qui s’aiment comme s’ils étaient frère et soeur), et, également, l’amitié entre les peuples.
De plus, une sorte de leitmotiv vient à plusieurs reprises se faire « entendre » dans ce roman, un peu comme un fil conducteur : la chanson Still loving you, du groupe Scorpions. Et, pour finir cette présentation, on y trouve quelques « révélations » qui ébranleront peut-être les certitudes de certains… mais, que l’on se rassure : il ne s’agit là que d’une fiction.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Excellente question… Je vous remercie de l’avoir posée… Pourquoi écrit-on ? L’envie de raconter une histoire ? L’envie de se raconter à soi-même une histoire que l’on souhaite ensuite faire partager à d’autres ? Un besoin de coucher sur du papier les émotions que l’on ressent ? Une manière « d’exorciser » certains événements déplaisants que l’on a vécu ? Je n’ai pas à ce jour trouvé de réponse satisfaisante à cette question.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
À tous ceux et celles qui aiment les histoires d’amour, bien sûr, mais pas seulement. En effet, une partie du roman décrit un voyage vers une destination plutôt… surprenante, pendant lequel on constatera que la bêtise et l’aveuglement existent malheureusement partout, notamment chez des personnes « importantes » très imbues d’elles-mêmes.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Un message d’amour universel entre les peuples, quels qu’ils soient…

Où puisez-vous votre inspiration ?
Encore une excellente question… Si seulement je le savais !… Une idée germe dans mon esprit (d’où vient-elle ? Je suis incapable de le dire… ), je la développe, j’en tire une histoire qui me paraît intéressante… et voilà…

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
J’en ai plusieurs qui sont en cours, d’autres qui sont déjà quasi terminés. Les thèmes sont assez variés, même si on y trouve toujours une histoire d’amour.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
J’espère seulement provoquer chez les lecteurs les même émotions que celles que j’ai ressenties en l’écrivant.