Interview écrite


16 juin 2015
Posté par
Flora

Rencontre avec Francis Hottier, auteur de « La Guerre des minots »

Francis_Hottier_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
«La guerre des minots» est un roman d’anticipation, qui se passe au vingt-deuxième siècle, en 2117 très précisément, et cent ans après un événement qui aurait pu être classé dans la catégorie ‘faits divers » mais qui, au lieu de cela, va provoquer une réaction en chaîne qui va bouleverser le monde.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Mes deux premiers romans intitulés « La vengeance d’une mère » et « Il court, il court, le furet… » (parus également chez Edilivre) sont des polars. Avec ce nouveau livre, j’ai voulu changer de genre littéraire. Par plaisir, car pour moi écrire est un plaisir véritable, quel que soit le style de ce que j’écris. Mais aussi pour ne pas être catalogué par mes lecteurs dans la seule catégorie «polars».

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
En tout premier lieu, ce roman s’adresse à toutes celles et tous ceux qui aiment les romans futuristes et d’anticipation. Mais pas qu’eux. Car il s’agit aussi d’un roman d’action, de lutte fratricide entre deux franges rivales d’une population mondiale retombée dans une ère quasi-moyenâgeuse.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Je n’ai pas cherché à transmettre quelque message que ce soit, ni dans ce roman, ni dans les deux précédents. Néanmoins, s’il y avait une chose à retenir de « La guerre des minots », ce serait sans doute que nous vivons dans un monde tellement surfait, où les différences sociales et les rivalités communautaires ont pris une telle ampleur, que le moindre incident pourrait nous faire basculer du jour au lendemain dans le chaos le plus total.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Il est assez difficile de répondre à cette question. Je crois que, comme bon nombre d’écrivains, j’ai un imaginaire débordant. C’est ainsi que d’une image furtive, d’un fait anodin que j’aurai remarqués par hasard, je vais inventer une histoire…comme dans un rêve, en quelque sorte.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je suis actuellement en train d’écrire un roman fantastique, pour essayer encore un autre genre de littérature. Il devrait être achevé avant la fin de l’année. Peut-être me lancerai-je alors dans un style encore différent ?
Une chose est sûre : j’ai encore de nombreux projets en tête…

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Mes deux premiers romans ont été très appréciés de mes lecteurs qui, m’ont-ils déclaré, ont apprécié le rythme des récits, qui leur donnait envie de les lire d’une seule traite, et mon style d’écriture, accessible à tous. J’espère donc qu’ils ne seront pas déçus par ce nouveau genre. Bien entendu, je ne vous cache pas que j’aimerais, avec ce troisième roman, élargir le cercle de mes lecteurs.
En tout cas, les vacances d’été approchant, j’espère qu’ils seront nombreux, sur une plage, à la campagne ou à la montagne, à lire «La guerre des minots», et je leur souhaite de passer un agréable moment en le lisant.