Rencontre avec Eva, auteur de « L’insoupçonnable résidence »

Eva_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
Sexes, Mensonges et Drogues. A 48 ans, la franco-grecque a eu l’idée d’écrire son premier roman caché, grâce à l’intervention de deux fous, générant un séisme incontrôlable, dans une résidence tranquille… en apparence bien sur ! Original, énigmatique, le roman met en scène une équipe de choc sillonnant un univers hors du commun, poursuivant les traces d’un couple.  Que vont-ils tous devenir ?

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
J’avais envie de me démarquer des autres auteurs et, de surcroît, faire rire les lecteurs concernant le quotidien d’une bande de jeunes dans une sacrée résidence.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Mon ouvrage s’adresse aux lecteurs qui ont une ouverture d’esprit large et qui n’ont pas de tabous

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
C’est une histoire vraie enrobée par un humour au delà de tout soupçon. Ce livre est l’oeuvre d’un auteur simple, naturel et comique à la fois.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Mon inspiration vient de l’endroit dans lequel je vis, la vraie vie d’une bande de voisins avec leurs façon de vivre. J’ai donc écrit ce roman  fluide et dans l’air du temps, lisez-le pour découvrir mon quotidien !

Avez-vous des auteurs de référence ?
Non, je n’ai pas d’auteurs de  référence. Je suis peut-étre unique ! Mon livre est ma propre marque, tout simplement.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Le retour de l’insoupçonnable résidence ( tome II ), à découvrir leurs défauts incontournables :  » Vengeance, Trahison et Déboires « . Ce sera un feu d’artifice. Ensuite, un épisode concernant seulement Eva,  » Le plongeon médical d’Eva « , qui raconte le combat pour pouvoir remarcher sans un fauteuil roulant. Avoir un handicap de naissance est difficile. Rendez6vous dans cette aventure impressionnante riche en émotions !

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Ayez le courage d’écrire et de vous exposer au monde. C’est pour moi la définition d’un bon écrivain. La perfection n’existe pas, ce qui motive le personnage d’Eva, c’est à la fois un humour particulier et une réalité qu’on ne soupçonne pas. Il faut oser écrire !