Interview écrite


23 juillet 2018
Posté par
Éditions Edilivre

Rencontre avec Eric Nassen, auteur de « Gyldéric et le Livre des Anciens »

Présentez-nous votre ouvrage.

« Gyldéric et le « Livre des Anciens » est un livre de fantasy. L’histoire se déroule à Sarlinsart. C’est une petite commune de Belgique située dans la partie francophone du pays. Elle existe depuis de nombreuses années et a sa propre histoire.

C’est dans cet endroit, au 26 de la rue des « Doux Rêveurs », qu’habitent notre héros, Gyldéric, ainsi que sa famille, les Pirliton. Cette dernière est composée des parents, Vadus et Arthémède, de leur deux fils, notre ami et son frère Pyrcéflor et de leur chien Lukus.

Gyldéric est un jeune garçon de 10 ans passionné de sorcellerie; il vit dans « son monde » et s’y invente de multiples aventures en compagnie du chien de la famille. Son rêve; que « son monde » devienne une réalité.

Hormis une grande maturité pour son âge, il est également un lecteur assidu de récits historiques et de contes. Ces derniers font d’ailleurs partie intégrante de ses nombreuses balades avec Lukus.

C’est, d’ailleurs, lors d’une de ses promenades qu’il va faire une découverte, un livre intitulé le « Livre des Anciens », qui va lui ouvrir les portes à un monde rempli de magie, de sorciers et d’une multitude d’autres personnages plus étonnants les uns que les autres. Il va y vivre une extraordinaire aventure tout en y apprenant beaucoup sur lui-même.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

J’ai toujours aimé m’inventer des histoires. Je suis également un grand lecteur. Ce livre est le résultat d’un parcours de plusieurs années. Cette envie d’écrire des histoires a toujours été présente et, ce, dès mon plus jeune âge mais sans réellement prendre forme, restant je dirais « comme dans un tiroir dans un coin de ma tête » avec la possibilité de l’ouvrir au moment opportun. Ensuite, au fur et à mesure d’expériences diverses, elle fut de plus en plus présente, se rappelant petit à petit à mon esprit.

La première de ces expériences, le premier déclic, fut le film « Le Magnifique » avec J.-P. Belmondo dans lequel il joue le rôle d’un écrivain. Après l’avoir vu, je me mis donc à l’ouvrage; machine à écrire, bloc de feuilles et inspiration venue de ma lecture du moment, « Les aventures de Bob Morane ». Un « certain » projet commença à voir le jour qui fut rapidement abandonné car ne me correspondant pas réellement. En effet, ce genre de récit, ces enquêtes policières n’étaient pas pour moi; trop de contraintes, de règles à respecter et, de ce fait, pas assez de liberté.

Et, donc, de nouveau, ce désir retournait dans le « tiroir dans le coin de ma tête ». Il y resta durant de nombreuses années mais était toujours bien présent, ne sachant trop comment éclore, comment se manifester. Le deuxième déclic, le bon, celui qui allait m’amener à l’écriture de ce livre, fut la découverte de deux auteurs mondialement connus et dont je suis fan: J.R.R. Tolkien et J.K. Rowling. C’est à partir de là que tout a réellement pris forme, que je me suis dit « pourquoi pas moi? » Je me suis donc lancé dans l’aventure et me suis rendu compte que ce style littéraire, la fantasy et la sorcellerie, me convenait parfaitement. Je m’y sentais vraiment bien, pouvant laisser aller mon imagination là où elle voulait m’emmener.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?

Je dirais un public de pré-adolescent et adolescent tout en spécifiant avoir suscité l’intérêt de certains adultes.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

Le fait de croire en ses rêves et de faire preuve de courage, de persévérance afin de tenter, au mieux de ses possibilités de parvenir à la réalisation de ses souhaits et désirs. Cependant, je pense, également, que les gens ont un grand besoin d’évasion et de rêves et espère, modestement, pouvoir leur en apporter un peu.

 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Partout et nulle part à la fois. Toutes les situations, événements, choses, personnes, endroits, bref tout ce qui fait partie de la vie quotidienne peut faire l’objet d’une « transformation » amenant à la création d’une scène, d’un personnage ou de n’importe quel élément qui viendrait enrichir l’histoire.

 

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?

Le second, la suite, est en cours d’écriture. Après, on verra; tant que l’imagination sera présente, je continuerai.

 

Un dernier mot pour les lecteurs ?

J’espère qu’ils passeront un bon moment de lecture et me tiens à leur disposition pour toutes les questions et commentaires qu’ils désireront m’adresser. Ils peuvent me contacter par mail (ericnassenecrivain@hotmail.com)ou sur mon profil facebook (Eric Nassen – écrivain).