Interview écrite


23 décembre 2013
Posté par
Flora

Rencontre avec Eärwen Marinde, auteure de  » Le Miroir Aux Fées « 

Eärwen_Marinde_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
Il s’agit d’un recueil de nouvelles, traitant de la féerie, de la magie. Seule l’une d’entre elles évoque une relation aux anges. Mais les fées et les anges font partie de ce que nous appelons mythes.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
J’avais envie de partager mes histoires avec d’autres personnes. Sur les conseils de plusieurs connaissances, je les ai rassemblées en souhaitant les diffuser plus largement .Et ce, afin d’offrir un moment d’évasion à mes lecteurs.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
A toutes celles et ceux qui ont envie de rêver. Jusqu’ici, mon public est plutôt adulte mais ces histoires s’adressent tout autant aux adolescents et peuvent parfaitement être lues pour un public plus jeune encore. Chacun s’approprie les textes selon sa façon d’être, sa sensibilité, ou son vécu. Il est bien évident qu’une histoire comme « Terre miroir » ou « Parallèles », n’aura pas la même connotation auprès d’un enfant ou d’un adulte.

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Je pense que ce sont mes lecteurs qui sont le plus à même d’évoquer celles-ci. Mais mes premiers lecteurs m’ont dit que mes histoires leurs avaient apportés du bonheur et du rêve. Étant donné que c’est ce que je souhaite offrir, cela représente beaucoup pour moi.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
En parcourant mes textes, le lecteur se rendra compte du message concernant le respect de la Nature, de la faune, de la flore. Sans être rébarbatif, tout est transmis de façon fluide et est indissociable de la féerie puisque les fées sont des êtres de la Nature.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Je suis une grande rêveuse. J’aime beaucoup l’époque médiévale, les légendes Arthuriennes. J’apprécie aussi l’univers des Nymphes, qui sont si diverses, et presque aussi espiègles que les fées. Dans tout ceci, je puise mon inspiration mais la Nature est à mes yeux la plus belle muse.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
J’ai l’intention de présenter un autre recueil de nouvelles et je suis en train d’écrire un roman.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Gardez une part pour le rêve ! Dans une société où tout va souvent trop vite, on oublie que le rêve fait partie aussi de l’être humain. Lire est une belle ouverture sur le rêve, alors bonne lecture !