Rencontre avec Dieudonné Mbeng, auteur de « Lamentations sonores »

Présentez-nous votre ouvrage en quelques mots ?
« Lamentations sonores » est un recueil de poèmes fascinant de 102 pages, qui regroupe plus de 50 poèmes lyriques et en vers libres, dans lesquels le poète chante la beauté de la femme, fait l’apologie de l’amour, de la déception et de l’Afrique. Mais aussi, le poète se saisit de la vie et élève la voix pour transfigurer une réalité triviale, quotidienne et morbide. Enfin, « Lamentation sonores » est une musique qui allie l’harmonie et l’engagement, la fuite du réel vers la beauté et l’appréhension du réel !

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
En effet, j’ai écrit cet ouvrage pour garder une trace de mes textes et les faire connaître à un large publique. Par ailleurs, j’ai voulu exprimer à travers ce livre ma passion pour l’écriture, pour l’humain et ses sentiments.

A quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Cette ouvrage s’adresse à tous les amoureux de la poésie, et à ceux qui aiment s’évader par la lecture.

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
« Lamentations sonores » est un ouvrage qui permet non seulement t’attendrir les cœurs désespérés, d’amoindrir les tristesses humaines, mais aussi permet à ceux là, qui sont assis au cachot du désespoir de restaurer leur confiance en regardant vers des paysages azurés.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Le message transmis dans cet ouvrage est qu’au delà des turpitudes et des velléités de la vie, l’amour est ce qui nous permet de vivre en paix et en harmonie. Comme le disait William Shakespeare : « pour un noble cœur, le plus précieux cadeau devient pauvre, quand celui qui le donne cesse d’aimer. »

Où puisez-vous votre inspiration ?
Un peu partout : dans les paroles des amis, les faits du quotidien… Bref, dans la société. Aussi, les voyages ont toujours été pour moi une source d’inspiration parce que cette recherche de l’exotisme, de la découverte, donne souvent naissance à des élans lyriques.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
J’ai en projet trois livres: un roman, l’épistolaire, et un essai sur mon domaine de formation qui est la banque et finance. pour l’instant, je laisse l’honneur à ce nouveau né « Lamentations sonores », de faire ces premiers pas dans cette longue aventure.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
J’invite vivement les lecteurs à lire ce recueil utile, qui ce faisant, ouvrira leurs yeux sur le quotidien, et apportera le sourire à plusieurs d’entre eux qui ont perdu l’espoir et l’ envie d’aimer.