Interview écrite


21 avril 2015
Posté par
Flora

Rencontre avec Delphine Pirotte, auteur de « La Boîte à secrets »

Delphine_Pirotte_EdilivrePrésentez-nous votre ouvrage ?
La boîte à secrets parle d’une jeune fille, Lucie, qui devient amnésique suite à un enlèvement. Lorsqu’elle se réveille dans une chambre d’hôpital, elle n’a donc pas le moindre souvenir de ce qu’il s’est produit. Son frère, ainsi qu’une mystérieuse boîte vont l’aider à retrouver sa mémoire et à savoir où elle était, avant de se réveiller dans cette chambre d’hôpital.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
La raison est des plus banale. J’ai toujours aimé écrire des textes et des poèmes et un soir où je m’ennuyais, je me suis dit : «Et pourquoi ne pas écrire une histoire ?». J’ai donc allumé mon ordinateur et j’ai d’abord écrit le prologue puis les idées ont suivi et j’ai continué. Aujourd’hui, écrire est devenu un besoin pour moi, j’adore coucher mes idées sur papier et donner vie à des personnages.

D’où vous viennent ces connaissances sur l’amnésie ?
D’internet tout simplement. J’ai rendu Lucie amnésique pour qu’elle ne se souvienne pas de son enlèvement dès le chapitre 1, sinon, l’histoire aurait été finie tout de suite. Voulant écrire sur des faits réels, j’ai passé bien une journée entière à consulter des sites sur l’amnésie. Je voulais savoir si c’était possible de devenir amnésique suite à un coup, quels étaient les différents noms des amnésies et comment les personnes atteintes de cette maladie retrouvaient la mémoire. Je voulais vraiment écrire quelque chose de scientifiquement correct.

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Principalement à des jeunes lecteurs, mais même des personnes plus mature peuvent le lire. Je ne pense pas qu’il s’arrête à un type de personne spécifique, l’histoire peut convenir aux petits comme aux grands.

Quels conseils pourriez-vous donner aux jeunes auteurs comme vous ?
Je pense que le meilleur conseil c’est de juste suivre leur instincts. S’ils ont une idée en tête qu’ils trouvent pas mal, ils doivent se lancer sans se poser de question. Quand j’ai commencé mon histoire, je n’avais pas la moindre idée de comment ça allait se finir. Puis le plus important, c’est d’écrire pour soi-même. Ils ne doivent pas écrire une histoire qui ne leur plait pas juste pour se faire publier ou avoir des lecteurs, il faut d’abord que ça leur plaise à eux.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?
Je n’ai pas de message particulier à transmettre, mais comme vous pouvez le voir en lisant mon livre, Lucie retrouve sa mémoire grâce à un allié ; son frère, alors qu’avant son amnésie, elle n’était pas proche de ce dernier. J’essaye de montrer que le lien qui unit les frères et les sœurs est un lien très fort que rien ne peut détruire.

Décrivez-nous un peu votre personnage Lucie ?
Lucie est une fille des plus banales. Au lycée, elle est plutôt populaire mais, contrairement à la plupart des adolescents, elle s’en moque. Elle est très émotive, surtout à cause de son amnésie. Elle n’aime pas se sentir surveillée et enfermée, lors de ses recherches, elle n’en fait qu’à sa tête et va même jusqu’à mentir car elle suit son instinct. Elle agit et réfléchit aux conséquences après.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Je ne sais pas vraiment. Des fois, ce sont des musiques qui m’inspirent, d’autres fois, ce sont des images et il m’arrive même que ça vienne de mes rêves.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Pour l’instant, j’écris une fanfiction, donc une histoire avec des stars, et également une fiction dont le personnage principal est une fille dépressive. J’ai aussi une idée de roman avec une princesse qui disparait.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Merci pour tout votre soutient et vos compliments. Merci de faire vivre Lucie. Il me reste plus qu’à vous souhaiter un bon moment de détente avec mes personnages.