Interview écrite


5 février 2015
Posté par
Flora

Rencontre avec Christian Cadoppi, auteur de « Regards sur Luis Mariano »

Christian_Cadoppi_EdilivrePrésentez-nous « Regards sur Luis Mariano » en quelques mots ?
La première partie de ce livre est consacrée à la jeunesse, les débuts difficiles et les premiers succès de Luis Mariano. C’est l’ascension d’un passionné de chant qui avait confiance en ses capacités et qui voulait croire en son destin. Son objectif était de devenir célèbre et pour cela, il s’est battu. La suite fut une apothéose. Sa voix et son physique furent incontestablement les déterminants majeurs de sa réussite, mais comme rien de grand ne s’accomplit sans volonté, sa ténacité fut également, je pense, une autre condition de son succès. L’ouvrage est divisé en chapitres complets et présente en détail toute sa carrière scénique, cinématographique, télévisuelle et discographique. Ponctué d’anecdotes et de témoignages, le livre propose également un portrait détaillé et inédit de l’homme avec des analyses et des réflexions de fond sur son métier, sa personnalité, sa voix, sa légende et ses derniers instants.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
Déjà, je dirais que lorsqu’on est animé par une passion, il est toujours agréable de pouvoir la partager avec d’autres. Et puis, je souhaitais absolument rendre hommage à Luis Mariano pour la célébration du centième anniversaire de sa naissance. J’ai donc pensé à un livre, un ouvrage complet et inédit sur Luis Mariano. Lorsque j’ai commencé ce travail, mon objectif était d’écrire autre chose que ce qui avait été écrit jusqu’à présent sur lui. Mon but était de serrer la vérité au plus près avec un regard objectif. Pour mener à bien ce travail, je devais changer de point de vue, d’angle de vision et creuser ce qui n’avait pas trop été, voire jamais, abordé avant. Il était important pour moi d’écrire un livre qui ne ressemblerait à aucun autre déjà publié sur Mariano. Je me devais de le faire et il y avait en moi une réelle motivation.

Qu’est-ce qui vous attire dans le style de la biographie ?
Dans le genre littéraire, je pense que mon ouvrage s’apparenterait davantage à une monographie plutôt qu’à une simple biographie, car il propose aussi une étude complète et détaillée sur divers sujets précis qui, jusqu’à présent, furent restreints ou bien jamais abordés. Et c’est cela qui m’a particulièrement attiré dans ce travail. Mais je reconnais que c’est un travail de longue haleine réalisé à partir de recherches fouillées. Les difficultés de rédaction d’un tel ouvrage ne sont pas anodines, et demandent à l’auteur un travail particulièrement minutieux.

Un conseil pour tous ceux qui souhaitent se lancer dans ce genre littéraire ?
L’art d’écrire ne vient pas forcément tout seul et que ce soit dans ce genre-là ou dans un autre, il m’est difficile de vous répondre précisément, car je ne me considère pas être un grand spécialiste pour prétendre donner des conseils en la matière. Personnellement, j’aime la lecture et j’ai, en effet, un faible pour les biographies et les monographies. Mais d’une manière générale, j’aime beaucoup l’art graphique. La création artistique m’a toujours passionné. Cela va de la retouche photo au dessin en passant, bien évidemment, par l’écriture. Et je pense que le problème fondamental pour le créateur, littéraire ou non, repose, en premier lieu, sur sa faculté à exprimer sa propre conception des choses. Concernant une biographie, chacun écrit selon sa sensibilité et sa vision du personnage. Il doit aussi continuellement enrichir ses connaissances dans son domaine de prédilection, se documenter, être passionné et curieux, mais rigoureux.

 Écrirez-vous un jour votre propre autobiographie ?
Alors, là, je ne pense pas ! (rire).  Avoir le désir d’immortaliser sur papier son parcours pourrait être, effectivement, une très louable idée, mais je ne suis pas dans cette réflexion. Et pour être franc avec vous, qui serait intéressé par ma propre histoire ? À moins que mon livre connaisse un immense succès et que je devienne très célèbre grâce à vous ! (rire).

À quel lecteur s’adresse votre ouvrage ?
Il serait peut-être trop facile de désigner simplement les « fans » de Luis Mariano. Non, pas uniquement, je pense. J’ignore finalement s’il y a un public de visé en particulier ! Je dirais à presque tout le monde, aux amateurs de biographies d’artistes, aux inconditionnels de l’Opérette et du bel canto, aux amoureux de belles voix, aux historiens de la scène artistique, du cinéma musical et autres mélomanes.

Quelles sont les principales qualités de votre livre ?
Je suis en général assez exigeant, mais il est difficile pour moi de répondre à cette question. J’ai l’oeil et l’esprit plutôt critique et j’ai eu, je pense, l’envie d’écrire un livre que j’aurais aimé lire ! Cela fait peut-être sa force, je l’ignore. En tout cas, c’est à mes lecteurs d’en juger.

Comment et où avez-vous trouvé toutes ces anecdotes sur Luis Mariano ?
C’est, en réalité, une véritable enquête qui se prépare méthodiquement, un long travail de recherches et de patience et pour lequel il faut rigoureusement recouper ses informations. Mais concernant les anecdotes sur Luis Mariano, elles proviennent essentiellement des ouvrages qui composent la bibliographie complète de l’artiste et des archives de presse française et espagnole.

Quel message avez-vous voulu transmettre à travers votre ouvrage ?
Aucun en particulier, sinon la volonté d’essayer de présenter un ouvrage inédit sur Luis Mariano.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Dans ce genre littéraire, il y a à mon sens, davantage de transpiration que d’inspiration.

Quels sont vos projets d’écriture pour l’avenir ?
Je dois dire que dans l’immédiat je n’ai pas d’autres projets d’écriture, mais pourquoi pas ! Comme je vous l’ai indiqué, la création artistique est une de mes passions et ce livre, un plaisir que je me suis offert. C’est également un passe-temps, car je ne suis plus en activité professionnelle. Et puis, c’est aussi le premier livre que je signe et pour le moment, je le savoure !

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Cette étude sur Luis Mariano n’a aucune prétention à l’exhaustivité. Elle a déjà la modeste ambition de ne ressembler à aucune autre de ses diverses évocations rétrospectives. Comme dans toute étude, tout a été, dans sa rédaction, une question de choix; de ce qui me paraissait être le moins commun tant sur le plan de la présentation que sur celui des matières abordées. Le but étant de rassembler le plus grand nombre de choses et de détails dans l’essentiel, ce qui en fait sa paradoxale vertu, tout en restant le plus cohérent possible dans son principe et surtout sans tomber dans une longue et traditionnelle biographie. N’hésitez surtout pas à venir poster vos commentaires sur le livre d’or du site web consacré à mon ouvrage, pour cela allez ici. Ou bien, commentez sur l’avis des lecteurs de la fiche de l’éditeur, pour ça allez ici.