Interview écrite


2 juillet 2013
Posté par
Flora

Rencontre avec Chloë Malbranche, auteur de  » Abécédaire poétique des couleurs « 

Chloë_Malbranche_EdilivrePourriez vous introduire en quelques mots, votre ouvrage ?
C’est un ouvrage qui porte sur des couleurs sophistiquées sous forme d’un abécédaire, c’est-à-dire que chaque couleur est déclinée dans l’alphabet.
C’est un peu le même principe que les voyelles colorées d’Arthur Rimbaud !
Mais il y a une teneur philosophique à chaque fois.

S’agit-il de poésie en prose, en vers ?
Dans ce recueil, les poèmes sont écrits en prose mais parfois riment de manière aléatoire, car c’est l’inconscient qui s’exprime à travers ces couleurs chatoyantes et parfois l’inconscient rime avec sciemment.

Déclinez vous toutes les couleurs dans votre ouvrage, comme l’indique le titre choisi ?
La plupart des couleurs sont représentées : de l’incarnat à l’encre sympathique ou couleur invisible. Mais chez les Inuits, il y a de nombreuses façons de décrire et dire la couleur blanche pour la couleur de la neige, il ne s’agit donc que d’exemples de couleurs et non pas d’un abécédaire exhaustif mais par contre assez orignal et complet pour surprendre !

Quel est le ton principal de votre recueil : lyrique, pathétique ?
Mon recueil se veut expérimental et un peu surréaliste, dans l’esprit gothique également avec les légendes et les mythes.

Quels poètes vous inspirent particulièrement ?
Arthur Rimbaud plus que tout, mais aussi des poètes surréalistes tels que Raymond Queneau et Boris Vian, ou des contemporains comme Marc Louis Questin, Pierre Brulhet ou Céline Guillaume, des écrivains du romantisme obscur.

Vous rattachez-vous à un courant particulier de la poésie ?
Je fais partie, depuis mes débuts dans l’écriture, à un courant anarchiste et libertaire avec VERMIFUGE où tout est permis en poésie, surtout de provoquer ou d’écrire sans raison mais pour les sens et pour la sensualité.

Un dernier mot pour vos lecteurs ?
Bien sûr ! Surtout regardez les graffitis dans la rue et étonnez-vous des mots couleurs des mots ! Et lisez la Salamandre et Nemesis tout comme Florilège et Vermifed !