Rencontre avec … Charline Mifsud

"Rencontre avec un jumeau", Charline Mifsud

"Rencontre avec un jumeau", Charline Mifsud

Edilivre : Charline Mifsud, « Je veux te suivre » et « Rencontre avec un jumeau » sont vos deux ouvrages publiés chez Edilivre. Pouvez-vous nous en dire plus sur chacun d’eux ?

Charline Mifsud

Charline Mifsud

« Rencontre avec un jumeau » est le deuxième roman que j’ai rédigé et le premier que j’ai terminé. C’est la seule de mes histoires qui soit entièrement du genre fantastique ; après, je n’ai écrit que des fantaisies. Je l’ai terminée en 9 jours et il est ma première publication. Il s’agit des aventures d’une jeune fille qui se retrouve tout à coup comme orpheline. Elle va partir à la recherche de sa mère mais une attirance toute particulière pour les statues de Notre Dame va quelque peu dévier ses plans. Le mystère l’amène alors dans les rues de Paris où s’enchaînent des rencontres étonnantes… « Je veux te suivre » est ma quatrième histoire, ici, le personnage principal est encore une fille : Alex. Cette adolescente sensible vit, le jour, sur Terre, une existence ordinaire de jeune fille timide. Et, la nuit, elle se transforme et parcoure l’univers pour sauver des vies. Elle fait partie des êtres magiques et elle maîtrise les quatre éléments. Aussi, sur Terre, elle est unique ; ou presque… J’ai adoré jouer avec les sentiments dans ces deux histoires ; on y trouve la solitude, la tristesse, l’amour… Mes héroïnes sont torturées et passionnées et j’aurais aimé vivre leurs aventures. Enfin, la touche personnelle que j’ajoute à mes romans c’est la poésie car c’est par là que j’ai débuté l’écriture.

Edilivre : Où puisez-vous votre inspiration pour écrire ?

Je pense que c’est dans mes lectures, la musique que j’écoute, et dans les films mais je ne sais jamais vraiment d’où me viennent toutes les idées que j’ai dans la tête.

Edilivre : Pour vous, quelle est la première chose que la lecture doit apporter au lecteur ?

Du rêve… Elle doit permettre au lecteur de s’évader et c’est pour cela que j’affectionne tout particulièrement la littérature fantastique et la fantasy ; dans ces histoires tout paraît possible. Lire ne doit pas être une corvée mais une liberté.

Edilivre : Existe-t-il vraiment une règle dans le fait de savoir si un livre est bon ou mauvais ?

Du rêve… Elle doit permettre au lecteur de s’évader et c’est pour cela que j’affectionne tout particulièrement la littérature fantastique et la fantasy ; dans ces histoires tout paraît possible. Lire ne doit pas être une corvée mais une liberté.

Edilivre : Vous avez commencé à écrire très jeune. Comment vous est venue cette envie ?

J’ai toujours lu, puis, j’ai écrit mon premier poème à 7 ans et j’ai commencé mon premier roman à 13 ans. J’ai toujours eu des phrases plein la tête et mes premiers poèmes accompagnaient souvent l’émotion que je voulais faire ressortir de mes dessins. Pour les romans, c’est différent, j’ai entendu, un jour, « Tout le monde ne peut pas écrire un roman » : j’ai pris cette phrase comme un défi et j’ai débuté mon premier roman.

Edilivre : Quel serait le plus beau compliment qu’un lecteur puisse vous faire sur vos livres ?

« Vos histoires m’ont fait rêver. »

Edilivre : Avez-vous de prochaines publications en vues ?

J’écris, j’écris… Je n’arrête pas mais je ne vais pas tarder à me poser pour publier à nouveau.
» Voir les ouvrages de Charline Mifsud

    Commentaires