Interview écrite


25 juillet 2013
Posté par
Flora

Rencontre avec Charlène Virgone, auteure de  » Jeux de maux « 

Charlène_Virgone_EdilivrePouvez-vous introduire, en quelques mots, votre ouvrage ?
Jeux de maux est mon second ouvrage, publié à 19 ans c’est un recueil de nouvelles, poèmes et chansons, soit plutôt aux idées noires, soit plutôt remplies d’amour et de joie.

Vous avez choisi de composer un recueil de poèmes. La poésie est-elle, selon vous, plus propice à l’expression des sentiments ?
Oui et non. Oui car à travers un poème rythmé on peut retranscrire un sentiment de peur, de honte, d’amour, de liberté, de bien-être ou des pensées sombres. On retrouve aussi, je pense, ces rythmes dans une chanson. Mais j’aime beaucoup la forme poétique.
Non car je pense que toutes les formes de littératures (romans, nouvelles, essais, textes philosophiques…) sont frappantes à la lecture et donc propices à l’expression des sentiments.

Le titre de votre ouvrage joue sur l’homonyme « mots »/ « maux » : cherchez-vous à témoigner d’un malaise à travers l’écriture justement ?
Je n’ai pas de malaise et je ne cherche pas à témoigner d’un malaise. En réalité, je voulais montrer que j’avais joué avec les mots, les phrases et les vers dans cet ouvrage car j’adore le fait de pouvoir retranscrire des émotions à travers l’écriture.

Par là-même, le ton dominant de votre ouvrage est-il pathétique ?
J’aime beaucoup l’écriture pathétique. Cependant, Jeux de maux est un ouvrage où justement le pathétique et la joie de vivre s’entremêlent. Mais oui, effectivement, il y a un grand ton pathétique dans ce livre.

Quels poètes vous inspirent ?
J’aime toutes sortes de lecture. L’auteur que je préfère est Montaigne. Mais j’aime beaucoup de poètes, qu’ils soient plus classiques comme Baudelaire ou plus récents comme François Cheng.

Quels thèmes explorez-vous : l’amour, la mélancolie, la solitude ?
Lorsque j’écris, je n’ai pas de thème particulier. Les paroles me viennent et j’écris, je ne peux pas le décrire. C’est plus tard, quand j’ai plusieurs textes que le thème apparaît. Les thèmes que j’explore le plus sont l’amour, la nostalgie, la mélancolie, la liberté, la solitude, bref,  »  la vie « .

Un dernier mot pour vos lecteurs ?
Sans lecteurs il n’y a pas d’auteur. J’espère que vous prendrez plaisir à me lire comme moi je prends plaisir à écrire. N’hésitez pas à me rejoindre et à me commenter sur ma page Facebook, sur la page Facebook de mon ouvrage, sur mon blog et à faire du bouche à oreille !